A Gstaad, le Palace

Dans le village suisse, le palace est une réelle institution, en plus d’être un superbe hôtel 5 étoiles !

Ouverture en 1913 et 104 ans d’existence pour cet établissement familial aux allures d’Euro Disney dont les tours dominent tout le village.

Depuis 3 générations, la bâtisse emblématique dirigée par la même famille Scherz est ouverte de mi-décembre à mars et de juin à septembre.

Par sa tour monumental, l’hôtel domine tout le village

Connu pour ses 95 chambres et suites (certaines sublimes tout en haut et au bureau ou salle de bain logés dans les tourelles), l’hôtel est aménagé de manière très luxueuse et confort tout en respectant l’ambiance alpine.

Un lieu de villégiature pour des people

Depuis plus d’un siècle, l’hôtel qui a vu défiler toutes sortes de personnalités politiques, médiatiques, business, jet-set est devenu une légende. Louis Armstrong, Maurice Chevalier, Marlène Dietrich, Petula Clark, Jacques Chirac, Jimmy Carter, Madonna ont apprécié ses qualités incomparables dont la réputation est de satisfaire toutes les exigences de la clientèle même les plus folles.

la baronne Nadine de Rothschild et Sophia Loren

Les folles élucubrations des clients

Un livre contant ces extravagances engendre le sourire quand on lit les lubies de Marcel Dassault venant fidèlement à l’hôtel en 2 Cadillac, l’une pour lui, la 2nde pour sa femme et les 2 chiens et faisant venir en avion Marcel Amont alors en tournée pour un concert d’1 heure. L’homme d’affaires venait en voiture, car il avait « peur » en avion : un comble tout de même !

En cuisine, il y a plusieurs années, le chef a été habitué à préparer sole, tournedos sans sel et 50 g minimum de caviar par jour pour le chat d’une riche française.

Le salon dans une des suites

En 1992, un richissime américain venu lors des JO d’Albertville voulait à tout prix séjourner à l’hôtel et admirer la vue même quand il était assis. Comme il était tout petit, le sol a été rehaussé de 60 cms et chaque jour ce client se rendait aux jeux en hélicoptère.

Un restaurant italien au nom d’un maître d’hôtel

L’hôtel peut s’enorgueillir d’un personnel qualifié et stable à l’image de Gildo Bocchini resté 48 ans au service du palace. Son prénom a été donné à un des restaurants, l’italien Gildo’s Ristorante, où on peut se régaler de salade de poulpes, de risottos aux gambas, de tiramisu avec une sélection de vins de Lombardie et de Toscane.

Le Gildo’s, le restaurant italien

Depuis la fin 2016, c’est le chef Franz Faeh qui est à la tête des cuisines du Gstaad Palace avec une brigade de plus de 50 personnes. Et le Gault & Millau lui a attribué un 15 dans son guide.

A la boîte de nuit au grill ou à la fromagerie ; la devise est la même : « chaque client est un roi et chaque roi est un client ».

Johnny Halliday est aussi venu

Le palace d’antan et sa patinoire pour le curling

 

www.gstaad.ch

www.palace.ch prix de 496 à 1 232 € pour une chambre double

 

Visuels fournis par l’hôtel lui même

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et un article sur la station de Gstaad

A Gstaad, le Palace

 

 

 

 

 

Share Button
1 Comment
  • Gaëlle
    Répondre 7 février 2018 at 13:31

    La suite avec la cheminée fait rêver !

Post a Comment