Artcurial Sense Eat

Une trattoria vegan et sans gluten au coeur des Champs Elysées et d’ArtCurial

De passage à Artcurial pour Stylomania, une expo-vente de stylos de collection, je m’arrête prendre un café sous la verrière du restaurant et découvre des changements dans la carte.

Renseignements pris, la table a en effet changé : c’est décidé, je reviendrai tester ce lieu si majestueux par ses grilles d’entrée, son escalier et ses salons. Normal, me direz-vous, c’est l’ancien hôtel particulier Marcel Dassault au rond-point des Champs Elysées.

La salle sous verrière de l’Artcurial Sense Eat

Le Caffé Artcurial n’est plus, place à Artcurial Sense Eat par la même équipe végétarienno-italienno-épicurienne du Sense Eat qui m’avait bien plu dans le 6 ème arrondissement parisien. Place maintenant à une trattoria chic version végétarienne au cœur et au prix des Champs Elysées.

Linguine, choux de Bruxelles et fontina râpée

Dans l’air du temps la cuisine fait la part belle aux légumes version botte italienne avec des propositions de plats vegan et sans gluten.

Fils de cuisinier, le chef, Ilario Paravano est jeune et originaire d’Udine près de Venise. De sa région natale et des recettes de sa famille, il a importé d’inédits raviolis fourrés aux poireaux et d’autres garnis de gorgonzola dans un bouillon de thym (24 €).

Ricotta de bufflone, poires au safran et yuzu

Sans pour autant faire un service prétentieux avec cloches en argent, les plats arrivent sous bonbonne de verre et laissent échapper un fumet prometteur : linguine aux légumes et sauce aux pignons de pin (24 €), risottos aux artichauts ou au potimarron avec fromage frais ou espuma parfumée (25 €), gnocchi au beurre d’algues et chips de kombu, nori et wakame en une version nippone (26 €), tofu frit et poêlée de champignons accompagné de roquette et de vinaigre balsamique (22 €), spaghetti piémontais aux cèpes et vieux parmesan (29 €). Pour les personnes scrupuleuses dans leur diététique et leur régime, chaque plat est marqué d’un sigle (vegan ou sans gluten).

Poursuivez votre repas dans ce jardin d’hiver très lumineux malgré la grisaille d’automne, car la salle tout en longueur est sous une grande verrière à structure Eiffel. Si vous voulez déjeuner entre collègues de bureau, une table d’hôtes pour six personnes est à votre disposition. A défaut d’un dessert très italien type tiramisu, panna cotta à la coco, tarte au citron, glace (12 €) qu’on a beaucoup vu dans plein d’établissements ; je vous conseille le plateau de fromages qui vous permettra de goûter les spécialités transalpines : taleggio, caciocavallo, gorgonzola, parmesan de 36 mois…. 14 €).

Et des raviolis arrivant fumants sous leur cloche de verre

Bien sûr la carte des vins fait la part belle aux vins de la botte : vins de Toscane, Chianti, Sassontino, ect…. Autant de vins ensoleillés qui invitent à la dolce vita en cet établissement qui se veut être un lieu de vie plus qu’un restaurant classique. Néanmoins si vous choisissez un riesling, n’offusquez pas le serveur en lui disant que seule l’Alsace en produit. En Italie aussi, on travaille et fort bien ce cépage effectivement originaire de l’Est dans la vallée du Rhin et de la Moselle.

Feuilleté de betterave

Artcurial Sense Eat

7 rond-point des Champs Elysées

75 008 Paris

Tél : 01 53 76 39 34

Ouvert du lundi au samedi pour le petit déjeuner dès 9 h, le déjeuner, l’aperitivo de 18 à 19 h puis le dîner.

Formule déjeuner à 31 € 19 h puis le dîner.

 

 

 

Visuels de D Grimbert

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button
1 Comment
  • lorène schmitt
    Répondre 17 décembre 2018 at 16:06

    il parait qu’il y a une belle expo de photos de vins ces jours ci à art curiel

Post a Comment