Bagués-Masriera

La maison emblématique de Barcelone fête cette année 175 ans de passion pour la joaillerie et célèbre plus que jamais Art Nouveau et Art Déco.

 

Bagués Masriera ou la plus ancienne joaillerie espagnole : depuis sa création en 1839, la maison qui a évolué entre les entités Bagués et Masriera y Carreras pour devenir aujourd’hui Bagués Masriera Joailliers est resté fidèle à son implantation initiale en Catalogne et à Barcelone où ses ateliers et la maison mère ont pignon sur rue.

Un bijou typiquement Art Nouveau

Un bijou typiquement Art Nouveau

 

70 à 75 % du chiffre d’affaires de Bagués-Masriera est sur le Japon, les Etats-Unis, la Russie, Dubaï, la Malaisie, l’Allemagne entre autres pays. Curieusement la maison est donc plus connue à l’étranger qu’en Espagne même. Et pourtant Masriera, c’est un peu le Gaudi de la bijouterie et il n’existe pas de concurrent à ce style là.

Boucles d'Oreille 2014 par Masriera

Boucles d’Oreille 2014 par Masriera

 

Avec force volutes, fleurs, lianes, insectes, oiseaux fantasmagoriques, silhouettes élancées de femmes ; les thématiques de Masriera sont celles de l’Art Nouveau. Il faut dire que la maison a conservé tout un patrimoine de pièces remontant au début du siècle dernier et de dessins originaux. Serti dans l’or, l’émail est « la » matière par excellence que travaillent les artisans, totalement manuellement bien sûr. Aujourd’hui l’entité Masriera produit les mêmes pièces qu’il y a une centaine d’années.

 

De son côté Bagués est bien plus contemporain comme travail même si certaines techniques d’antan sur l’émail (plique-à-jour, basse taille) peuvent perdurer pour certaines pièces.

Le serpent souvent présent dans les collections

Le serpent souvent présent dans les collections

 

100 % Art Nouveau ou contemporaines, les pièces sont superbes car la transparence de l’émail laisse filtrer de superbes éclats de couleurs.

 

Dès ses débuts, le parcours artistique de Bagués-Masriera a été reconnu par de nombreuses récompenses obtenues, par exemple, lors des expositions universelles de Barcelone, Paris, Buenos Aires, Gand en 1888, 1889, 1911 et 1913. Aujourd’hui, certaines œuvres peuvent s’enorgueillir de faire partie de collections permanentes de musées tels que le Moma new-yorkais, le British Museum de Londres, le Powerhouse Museum de Sidney.

La modernité est néanmoins bien là

La modernité est néanmoins bien là

A Paris, quelques pièces sont proposées au Bon Marché.

 

Bagués-Masriera

Passeig de Gràcia 41

Barcelone

Espagne

Share Button
No Comments

Post a Comment