En Allemagne, l’hôtel Bareiss en 3 restaurants autres que le gastronomique

Outre son gastronomique, le Bareiss resort gère aussi le Sattelei, le Dorfstuben, le Forellen Buhlbach. Aperçu gourmand sur ces 3 entités au charme très local où vous pouvez – sans trop bourse déliée – vous faire plaisir à moindres frais dans un autre restaurant que le ‘3 étoiles’. A bon entendeur salut !

Un restaurant gastronomique 3 fois étoilé, divers lieux pour le petit déjeuner, la demi-pension, les before ou after. Cependant, la restauration inédite du Bareiss réside surtout dans des concepts gourmands autour de la cuisine locale, avec un établissement dans le resort même pour le Dorfstuben et deux autres au cœur de la Forêt Noire.

Sattelei pour les randonneurs

Poumon vert de la région, la Forêt Noire est depuis cinq ans bien mieux « exploitée » touristiquement ; afin qu’elle devienne la région la plus attractive d’Europe pour les randonneurs.

L’intérieur du Sattelei et ses bois blonds

Autour de 14 villages, le « Baiersbronner Wanderhimmel » peut n’enorgueillir de 600 kms de sentiers de balades entre vues sur les montagnes, conifères et routes bitumées.

Pour se restaurer après quelques heures de marche, le Sattelei est un gros chalet en bois où vous attendent une saucisse salade de pommes de terre à 8, 20 €, une tarte flambée à l’alsacienne à 7, 50 € (allergiques à l’oignon, abstenez-vous !), une poitrine de porc sur choucroute à 9, 80 € et l’incontournable gâteau spongieux dûment appelé Forêt Noire à 3, 40 €.

Porc travaillé en choucroute

Le Dorfstuben et le charme de l’ancien

C’est là la partie la plus ‘typisch’ de l’hôtel Bareiss car du mobilier, des poêles en faïence, des pendules, des fusils, des boiseries de bois clair, dont certaines pièces remontent au XIX ème siècle, décorent le lieu.

Une vraie restauration est servie ici créditée d’ailleurs d’un Bib gourmand et d’un 15 / 20 au Gault Millau 2018. A l’appui, des spécialités locales toujours accompagnées du pain et des charcuteries de la Forêt Noire préparées par l’hôtel.

Collection horlogère au Dorfstuben

Loin d’une cuisine roborative à base de salades de cervelas et de pommes de terre, les propositions sans être ‘gastro’ sont délicieuses : consommé double à l’émince de cèpes à 5, 90 € ; filet de sandre bardé, sauce au Riesling, pommes de terre persillées à 26 € ; cuisse de chevreuil fumée, airelles marinées, mâche à 16 , 50 € ; crème brûlée à la noisette, griottes confites, glace noisette à 10 €.

Pour autant vous pourrez bien sûr accompagner, comme dans les autres restaurants aussi, votre plat ou repas d’un bock de bière, Allemagne oblige !!

Le Forellen Buhlbach pour les amateurs de truites

La truite aux amandes

C’est le dernier né de la famille Bareiss puisqu’il a ouvert fin novembre 2017 : une ferme datant de 1908 dont la spécificité était l’élevage de truites en bassins et qui a été restaurée dans l’esprit traditionnel des habitations de Forêt Noire.

L’intérieur du Forellen Buhlbach

La grosse bâtisse peut, elle aussi, être un but de promenade et un arrêt déjeuner en optant, cela coule de source ! pour une truite meunière aux amandes (18, 50 €), une truite au bleu beurre fondu (18, 50 €) ou des filets de truites à la peau dorée et croustillante (17 €). Des accompagnements généreux (pommes de terre, épinards à la crème) permettent de s’abstenir de dessert qui tournent toujours entre l’apfelstrudel ou la coupe de glaces (3, 40 €).

L’extérieur du Forellen Buhlbach

 

 

Sous la neige ….

 

 

Voir l’ Hotel Bareiss pour ses 3 établissements (Sattelei, Dorfstuben, Forellen Buhlbach)

 

72 270 Baiersbronn – Mitteltal

 

Allemagne

 

Tél : + 49 – 7442 470

 

www.bareiss.com

 

 

En ouverture d’article le visuel de l’intérieur du Dorfstuben

 

Certains visuels de J. Mondière

Share Button
No Comments

Post a Comment