Chocolats de fêtes

Pas une fête de fin d’année sans les incontournables chocolats. Le point sur quelques douceurs cacaotées particulièrement séduisantes.

Les perles scintillantes de Cluizel

Chocolatier depuis 1948, Cluizel présente un coffret amusant par le bombé des boules de différentes couleurs et par l’illustration humoristique de F. Legrand : au cœur de la boule une noisette recouverte de gianduja, puis de chocolat avec différentes saveurs (fleur de sel, framboise, citron, coco).

Les perles scintillantes de Cluizel

285 g, 38, 70 € ; www.cluizel.com

Le renne de La Mère de Famille

Le renne mère d’A La Mère de Famille

Hommage à la cour d’Angleterre avec un jeu de mots néanmoins très respectueux pour sa gracieuse majesté The Queen avec un ‘renne mère’ en chocolat ‘signature noir et lait qui est garni d’amandes et de noisettes enrobées de chocolat.

485 g, 45 € ; www.lameredefamille.com

Pièce de collection à La Maison du Chocolat

La maison de Robert Linxe n’en finit pas d’enrichir ses collections grâce à la créativité de Nicolas Cloiseau et on ne peut qu’imer pour un plaisir très égoïste ses carrés iconiques XXL comme le Quito, une ganache noire aux arômes de lait et de vanille ou le dentelle, un pur praliné avec des éclats de dentelle crêpe (6, 50 € la bouchée).

Mais chaque année, on attend la maison pour sa composition gigantesque (7 kgs) qui est un complément de la bûche de Noël. Faite à la main et en édition limitée, cette composition est une réelle pièce artistique de près de 70 cms de haut qui comporte 12 étoiles ajourées de quelques 10 000 perforations.

L’Etoile de La Maison du Chocolat

Billes de chocolat et or fin complètent l’œuvre qui peut tenir lieu de décoration et de centre de table.

1 200 €, www.lamaisonduchocolat.com

La bonbonnière Père Noël d’Atelier du Chocolat

Une boule bonbonnière à l’Atelier du Chocolat

Beaucoup de fantaisie qui change fort heureusement des bouquets habituels de chocolat. Voilà une belle tête de Père Noël transformée en bonbonnière en chocolat garnie de truffes fondantes.

450 g, 38, 80 € ; www.atelierduchocolat.fr

La chaussette Kinder

Pas besoin de se donner du mal pour remplir de cadeaux les chaussettes de chaque enfant ! Avec Kinder, elles sont déjà remplies !

La chaussette Kinder

290 g, 9, 99 € ; en grandes surfaces.

Les nuanciers des Carrés de Victoire

Depuis 2009 Victoire Finaz de Villaine a lancé sa collection de chocolats pour les entreprises avec personnalisation de leur logo, d’une forme d’un de leurs produits.

La nouvelle boutique du 17 ème arrondissement de Paris permet l’achat de nuanciers avec des assortiments de ganaches et pralinés noir et lait, de palets fourrés.

Et si vous n’aimez que le fourrage caramel in est possible de personnaliser votre nuancier. Du sur-mesure très cacaoté !

Un nuancier 4 écrins des Carrés Victoire

Nuancier de 8 choc. à 13 €, de 40 choc. à 45 € ; 9 rue Faraday, 75017 Paris

Les Niniches de La Maison Saunion 

Malgré ses 125 printemps, cette maison bordelaise est loin d’être une vieille endormie !

La plus ancienne chocolaterie-confiserie de Bordeaux étonne avec des spécialités qu’elle a créées au fil des décennies et qui pour certaines ont été largement copiées : la Niniche appelée aussi le Gallien en hommage aux ruines du Palais Gallien, une nougatine-amandes-praliné fondant laquelle a été récompensée par le Club des Croqueurs de Chocolat, le Clémenceau, une cerise confite au rhum enrobée de chocolat au lait, l’Agassac, un bonbon fourré à la gelée de vin.

Pas besoin d’attendre d’aller dans la cité du vin pour tester… Les ballotins peuvent être livrés par la poste: comptez de 24 € les 250 g à 92 € le kg, des tablettes de grands crus à 4, 50 €, des rochers dès 23, 50 € les 180 g.

Les bonbons de chocolats de Saunion ( Bordeaux )

56 cours Georges Clemenceau, 33 000 Bordeaux ; www.saunion.fr

Les grêlons de Mazet

Depuis 1636 Mazet est synonyme de praslines à Montargis, son berceau et la société fabrique toujours ce bonbon selon sa recette d’origine.

Mais ce confiseur a évolué avec des mariages réussis (plus de 10 !) de chocolat et de fruits secs, voir même de feuilles de thé broyées.

Le dernier pacs est celui de noisettes grillées qui ont été entourées d’un chocolat aromatisé à la mirabelle. Sûrs que les Lorrains vont apprécier ; car leur fruit apporte douceur, sucrosité et fraîcheur au chocolat.

Mirabelle et chocolat chez Mazet

100 g, 9, 90 € ; www.mazetconfiseur.com

Les ‘drop’ de Jean-Paul Hévin

S’il est un homme dont le nom est associé au chocolat c’est bien celui d’Hévin car Jean-Paul Hévin est avant tout un chocolatier.

Cette année, Hévin s’est ‘penché’ sur le fumage pour nous exciter les papilles avec un bonbon fourré d’une ganache grand cru de Cuba fumée au bois de hêtre.

Les Drop de Jean Paul Hévin

Pour une longueur inédite et puissante en bouche ….

Le coffret Ma Bretagne d’Arnaud Larher

4 chocolats, 7, 20 € ; www.jeanpaulhevin.com

La Bretagne de Larher

Boîte variée et gourmande pour le MOF Arnaud Larher qui nous propose sa Bretagne à travers des chocolats aux ganaches spécifiques : algues cueillies en baie de Roscoff, crêpes dentelles à la fleur de sel, au sarrasin, aux éclats de caramel ….

Les 12 pièces, 18 € ; www.arnaudlarher.com

Les tablettes de Bonnat

Et moins ‘cadeaux’…. mais très fines, gourmandes et rares ; les tablettes de Stéphane Bonnat avec des crus d’exception des 4 coins de la planète maintenant disponibles dans la boutique fraîchement ouvert dans le 8 ème arrondissement.

Une tablette de chocolat bio de Bonnat

Les coffrets pop de Weiss

Weiss, l’emblématique chocolaterie de Saint Etienne qui a démarré en 1882 propose une collection ‘haute couture’ de chocolats avec des coffrets aux couleurs pop et au look rétro-moderne décorés de motifs Art Déco.

A côté de la recherche esthétique, une exigence de ‘sourcing’ des matières premières : vanille malgache, cacaos du Vietnam, de République Dominicaine, de Madagascar, amandes d’Espagne, noisettes du Piémont pour des bonbons de chocolat travaillés, découpés, décorés manuellement un à un.

Des coffrets numérotés selon leur poids : W1 de 280 g à 29, 80 €, W2 de 390 g à 43, 70 € et W » de 690 g à 74, 90 € ; www.weiss.fr

Coffret Weiss photographié par M. Dubanchet

En ouverture d’article un chocolat Andalousie de La Maison du Chocolat

Share Button
2 Comments
  • Gaëlle
    Répondre 19 décembre 2017 at 18:13

    De vrais chefs-d’oeuvre !

  • marilou
    Répondre 20 décembre 2017 at 21:57

    le renne est trop chou

Post a Comment