Cristel pour les articles culinaires premium

Saga d’une entreprise qui en pays montbéliard fait revivre le savoir-faire industriel du Doubs via une production d’articles culinaires haut de gamme.

Cristel, c’est avant tout le combat quotidien années après années d’une femme – Bernadette Dodane – qui a su contre vents et marées sauver ce fleuron du Doubs et qui co-préside maintenant en famille un fleuron des arts culinaires premium.

Le patrimoine était bien là : dès 1826, l’usine des frères Japy à Fesches-le-Châtel qui élabora la 1 ère casserole emboutie en fer blanc, fait salué en grandes pompes par le roi Louis-Philippe ; s’y ajoute du personnel formé et aguerri aux techniques d’étamage. Autant dire qu’au XIX ème siècle, l’entreprise était bien plus emblématique du tissu ‘artisano-industriel’ que Peugeot.

La 1 ère casserole emboutie en 1826 est exposée dans le hall de l’usine

Hélas, la société périclite lentement et sûrement après la Grande Guerre : des cessions à une banque, des rachats par la société concurrente Aubecq la conduisent de redressement judiciaire en menaces successives de faillites.

Il faut la persévérance et l’obstination de Bernadette Dodane pour accepter de reprendre en 1983 le moribond. Avec l’aide de son mari ex-concepteur artistique chez Peugeot, du personnel impliqué en coopérative ; elle démarre l’activité sous le nouveau nom de Cristel. Malgré des rebondissements financiers et judiciaires, Bernadette Dodane tient bon (le travail de 32 salariés est en jeu) et se bat avec les banques pour être soutenue.

Vue générale

Un combat qui se révèle fort heureusement payant aujourd’hui car la société révèle de fort belles performances : 1 er fabricant d’ustensiles haut de gamme de cuisine faits en France, 80 % du marché du culinaire inox premium, vente dans 40 pays dont le Japon qui est un gros marché, un chiffre d’affaires de 11 millions pour quelques 80 personnes employées, une direction d’env. 23 associés dont la moitié par le personnel lui – même, un outil de fabrication de 13 000 m2 couverts, un label Entreprise du Patrimoine Vivant obtenu en 2007 et surtout le label ‘Origine France Garantie’ reçu en 2012, label nettement plus probant que le ‘made in France’ aujourd’hui totalement galvaudé.

Partenaire du ‘made in chez nous’ du tourisme du Doubs, Cristel fait partie des entreprises que le grand public peut visiter et la ‘promenade’ à travers les divers points de fabrication est fort intéressante afin d’appréhender le plus et la technicité d’une poêle Cristel à côté de produits de marques distributeurs.

6 à 7 opérations sont nécessaires pour aller du produit brut à la casserole finie. Mais grossièrement, l’acier vivant d’Arcelor Mittal arrive sous forme de disques qui subissent des pressions considérables (200 T) pour l’emboutir.

Le polissage

Graissée, nettoyée, polie, lustrée ; ‘notre’ casserole ou poêle peut être revêtue ou non d’un traitement anti-adhésif afin que les aliments n’accrochent pas au fond. La fameuse anse amovible adaptable à toutes les pièces pour un gain de place dans le placard est clipsée après une vérification manuelle pièce après pièce. Pour suivre les tendances des coloris, s’adapter à tous les looks des cuisines ; les couleurs de ces manches évoluent et il en sort pas moins de 3 000 chaque mois des lignes de fabrication. Interviennent ultérieurement l’emballage, l’expédition aux quatre coins de la planète.

Apres le nettoyage le controle qualité

Les vrais plus des produits qui sortent de Fesches-le-Châtel sont leur garantie à vie, la possibilité d’être rechapé, le design tout en douceur et en rondeur des pièces, et surtout le concept du service « cook & serve », à savoir un objet multi-cuisson et multi-fonction qui rime avec esthétisme et praticité en passant de la cuisine à la table.

Le montage manuel des manches amovibles

Avec les instruments Cristel, on apprend à cuisiner autrement et plus facilement grâce à l’ergonomie et aux bords verseurs fermés.

 

Cristel

Parc du Moulin d’activités

25 490 Fesches-le-Châtel

Tél : 03 81 96 17 52

www.cristel.com

www.doubs-travel

 

 

 

 

 

Share Button
2 Comments
  • Ber72
    Répondre 19 avril 2017 at 21:47

    J’en ai à titre perso et je suis assez déçu, le prix est élevé et peu justifié.

  • Malika
    Répondre 21 avril 2017 at 21:45

    Une belle boîte française avec un sacré savoir faire !! Respect.

Post a Comment