Cyrano de Bergerac

Le merveilleux texte de Rostand avec deux performances, Stéphane Dauch en Cyrano et Petr Ruzicka en violoniste. A voir absolument.

 

Le petit théâtre du Ranelagh est à lui seul une merveille et il s’y joue en général de très bonnes pièces.

A l’affiche en ce moment la pièce d’Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac, bien connue des amateurs de littérature classique. Mais quel plaisir renouvelé que celui d’entendre la tirade du nez, la lecture des mots d’amour du mousquetaire à sa dulcinée.

Bravo aux acteurs de la troupe Le Grenier de Babouchka, dont le phénoménal Stéphane Dauch qui nous offre ici un Cyrano à la fois plein de verve, de tendresse et d’émotivité.

L’intérêt de la mise en scène de J P Daguerre est la construction de la pièce autour de morceaux de violon suite à des partitions musicales inédites de l’auteur retrouvées dans sa villa basque d’Arnaga. Daguerre fait jouer Cyrano et le violoncelliste en parallèle, ce dernier étant l’ombre, l’âme, le double du premier. Le metteur en scène le dit lui même : « le théâtre, à mon goût, est cette relation mystérieuse et triangulaire qui relie l’acteur à son camarade de scène qu’il connaît par cœur et au spectateur qu’il ne connaît pas ».

Une seule petite ombre au tableau : le jeu de Roxane n’est pas du tout à la hauteur de celui de Cyrano et l’actrice manque sérieusement de bouteille.

Les 2 perles du spectacle : le violoncelliste Petr Ruzicka et Stéphane Dauch alias Cyrano

Les 2 perles du spectacle : le violoncelliste Petr Ruzicka et Stéphane Dauch alias Cyrano

20 H 45, location au 01 42 88 64 44

www.theatre-ranelagh.com

5 rue des Vignes Paris 16 ème

photos de Fabienne Rappenau

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment