En Belgique, l’Institut des Ursulines de Wavre-Notre-Dame

En Belgique à Wavre-Notre-Dame, découverte d’une ancienne école des Ursulines : visite hors du commun !

 

À seulement quarante kilomètres de Bruxelles, trente d’Anvers et dix de Malines, Wavre-Notre-Dame abrite un patrimoine architectural unique, qui plonge le visiteur dans une atmosphère magique, hors du temps, et lui donne furieusement envie de retrouver les bancs de l’école.

Le jardin intérieur

Le jardin intérieur d’hiver

 

À la découverte d’un pensionnat pour demoiselles

 

En 1841, les sœurs ursulines s’installent dans cette bourgade et fondent sur un terrain de 10 hectares une école gratuite pour jeunes filles laquelle dispose d’abord d’une seule classe. Un pensionnat voit bientôt le jour. Deux tiers des pensionnaires viennent de l’étranger. Les bonnes familles, notamment de Russie, des États-Unis et du Canada, y envoient leurs enfants pour leur faire bénéficier de cet enseignement dispensé en français. Au début du 20e siècle, le pensionnat se dote de l’électricité, de l’eau courante et même du chauffage central bien avant leur installation publique à Wavre-Notre-Dame et à Malines. Véritable village dans le village, l’Institut des Ursulines comptera jusqu’à 800 pensionnaires et 250 sœurs !

Reflet de 'vitraux' sur les tables

Reflet de ‘vitraux’ sur les tables

 

Un jardin d’hiver Art Nouveau

Vasque, statues et surtout verrière reflètent le style Art Nouveau

Vasque, statues et surtout verrière reflètent le style Art Nouveau

 

La perle de ce lieu est son jardin d’hiver de style Art Nouveau qui date de 1900. La magnifique coupole vitrée possède les principales caractéristiques de ce mouvement décoratif qui connut un développement international : l’utilisation du verre et du fer forgé, un répertoire végétal et floral ainsi que le recours à la ligne courbe « en coup de fouet ». Ses vitraux colorés représentent la Matinée, la Journée et la Soirée, un thème prisé de l’Art Nouveau. Toutes ces couleurs sont fidèlement reflétées dans les tables en marbrite, un verre opacifié et coloré dans la masse inventé par un maître-verrier belge dont l’utilisation rencontra un grand succès en Belgique jusqu’aux années 30. Palmiers, fougères et bustes viennent compléter le décor enchanteur.

La salle des Alpes avec une vue sur les montagnes suisses de St Moritz

La salle des Alpes avec une vue sur les montagnes suisses de St Moritz

 

La visite se poursuit par la Salle des Alpes, un salon de réception décoré de peintures représentant des paysages enneigés de Saint-Moritz, station de sports d’hiver qui, déjà à l’époque, attirait la haute société.

Dans le réfectoire, plusieurs murs décorés de fables de La Fontaine

Dans le réfectoire, plusieurs murs décorés de fables de La Fontaine

Le Couloir Empire et son enfilade de vases, le Réfectoire de La Fontaine aux murs décorés des célèbres fables, les 24 chambres particulières de piano, l’église du couvent et le musée d’histoire naturelle comptent parmi les autres pépites de ce lieu extraordinaire dont la devise est : « On y revient toujours ». On comprend pourquoi.

 

À noter que les visites sont guidées et se font sur réservation. Se renseigner auprès de l’Office du Tourisme de Malines.

Pour une leçon de piano privée...

Pour une leçon de piano privée…

www.toerisme.mechelem.be/fr/visite-guidee-du-jardin-dhiver-de-l-institut-des-ursulines

 

voir aussi l’article sur l’exposition de Malines

http://levasiondessens.com/contour-7/

 

 

Textes et visuels de Sandrine D.

 

 

 

 

 

 

Share Button
1 Comment
  • Gonzalez
    Répondre 14 décembre 2015 at 16:13

    Bonjour,
    Je travaille à l’Université des Aînés à Louvain-la-Neuve. Nous organisons pendant toute l’année académiques des excursion culturelles pour nos membres. Ils reçoivent les informations pratiques pour ces activités dans des trimestriels.
    Pour le prochain nous leur proposerons une journée à Malines et nous visiterons le couvent des Ursulines-pensionnat des Demoiselles et le jardin d’hiver. Est-ce que nous pouvons utiliser 1 ou 2 de vos photos pour notre illustration de la journée? Nous y mettrons, bien-sûr, le droit d’auteur que vous nous fournirez si vous acceptez.
    Au plaisir de vous lire,
    Bien cordialement,
    Cecilia Gonzalez,
    secrétaire UDA
    010/47 41 86
    cgf@universitedesaines.be

Post a Comment