Epiceries fines et cacaotées

Avant la folie de Pâques, les marques se déchainent pour créer de nouvelles gourmandises au chocolat. Quelques produits sucrés d’épicerie fine à essayer avant de peut-être les adopter.

Les 3 Dandies

Drôle de nom pour une marque de chocolat ! Donc on s’interroge au premier abord et on est plus qu’agréablement quand on a le produit en bouche : un excellent chocolat au lait.

Conçues par des designers et impression 3D des monuments emblématiques de Paris, les tablettes La Parisienne sont d’origine péruvienne avec 39 % de lait. Voilà du chocolat pur beurre de cacao bio et commerce équitable ; à croquer arrondissement après arrondissement.

Une tablette noire de chocolat du Vietnam Les 3 Dandies

Dommage que le prix soit de 8 € la tablette ; à La Grande Epicerie de Paris et dans diverses épiceries ou lieux branchés, sur www.les3dandies.com

Les cuillères chocolat du Comptoir de Mathilde

Le Comptoir de Mathilde

Sympathique pour se faire un chocolat chaud aux différentes saveurs : au bout d’un batônnet en bois, un bloc de chocolat qui fondra dans le lait chaud.

A choisir lait, blanc, noir, noir & café, caramel, blond et citron meringué……

3, 50 € la cuillère ; dans les boutiques éponymes, en épicerie fine et sur www.lecomptoirdemathilde.com

Côte d’Or au sésame et aux noisettes

Côte d’Or

Pour une de ses marques phare, Côte d’Or, Mondelez International symbolise la puissance de son goût via l’emblématique éléphant de son logo et des pubs’.

La marque s’était positionnée sur des tablettes généreuses, épaisses avec de gros morceaux (amandes, noisettes, raisins…) à croquer pour une grande intensité en bouche. Mais casser la tablette n’était pas évident et certains consommateurs (les petits ou les vraiment moins jeunes) devaient avoir du mal à croquer dans la tablette ; d’où l’idée d’un produit tout aussi riche en saveurs mais tout en finesse.

La force du chocolat est toujours là (54 %) et les ingrédients (noisettes caramélisées + amandes ou framboises ou sésame) subliment une plaque fine, fine.

2, 19 € les 100 g ; en GMS.

Le Petit Duc

Saint Rémy de Provence et ses amandes : il est donc tout à fait logique que la maison provençale, Le Petit Duc,à Joyeuse en Ardèche soit propriétaire de la Maison Charaix en Ardèche qui élabore des produits emblématiques tels que macarons et miels.

Mais qu’en est-il de la maison mère, ce Petit Duc ? Il s’agit d’un fabricant artisanal de douceurs au charme gentiment désuet : une pointe de vintage-ancien avec la touche de modernité qu’il faut pour ne pas respirer le vieillot ! Reprise en 2012 par une famille qui met la main à la pâte des grands-parents aux petits enfants, Le Petit Duc est séduit par les codes traditionnels ; d’où des tablettes à la fois vintage et modernes.

Tablette Le Petit Duc au lait (Equateur)

Les différents crus de chocolat (chanchamayo du Pérou, marvia de la Jamaïque, guémon de Cöte d’Ivoire, sambirano de Madagascar) sont purs ou associés à des recettes maison de praliné. Ils se cachent sous des emballages de papiers à motifs traditionnelles : carta verese italiens, papiers peints français type chinoiseries ou Jouy, papiers traditionnels japonais.

6 € la tablette, au Bon Marché, Galeries Lafayette, dans les 1, 7 et 15 ème arrondissement et à St Rémy bien sûr ; en ligne aussi sur www.petit-duc.com

Lu pour Mikado

Beaucoup de déception avec les nouveaux Mikado, ces petits bâtonnets enrobés de cacao.

Les Mikado de Lu

La communication digitale est forte annonçant des saveurs intenses chocolat pointe de sel et caramel salé. Testée la friandise est forte d’un cacao plutôt poudre que chocolat brut et pas l’once d’une saveur caramel ou sel. Lu nous avait habitués à bien mieux !!!

Le granola bio de Markal

1, 75 € le paquet de 70 g ; en grande distribution…

Markal

Bio, gourmand : les granolas de Markal sont peu sucrés, mais excellents car la recette est riche et croustillante.

Confiture L’Epicurien

Pas de sirop de glucose qui agglomère les morceaux ; mais, aux côtés des amandes, du sucre et du miel caramélisé associé à des flocons d’avoine, des graines de courge et de tournesol.

Voilà pour un petit déjeuner healthy cacaoté.

3, 75 € les 375 g ; en magasins bios.

L’Epicurien

Etonnant mélange que cette confiture ‘toi & moi’ qui est un duo mêlant la framboise, le fruit de la passion.

L’acidité de la passion est contrebalancée par la douceur de la framboise.

On regrette le prix très élevé du pot : 6 € les 210 g ; en épiceries fines et sur www.epicurien.com

Andros

Enfin on peut faire rimer plaisir et bien manger avec ces yaourts végétaux.

Si je n’ai pas tellement apprécié les desserts caramel, chocolat, noisette, vanille au lait d’amande ; les brassés (yaourts) au lait de coco sont très bons. On ne fait quasiment pas la différence avec des yaourts classiques et les fruits parfument bien le brassé à la texture onctueuse.

Les brassés végétaux d’Andros

Ma préférence à la saveur ananas du Costa Rica.

2, 39 € le pack ; en gms.

Thé earl grey de La Maison du Thé

La Maison du Thé

Une maison qui existe depuis 1938 et offre 28 variétés de thés et tisanes.

Alors qu’en grandes surfaces n’existe que du vrac ; voilà des sachets naturels en sachet mousseline nylon.

Aucun arôme artificiel mais des plantes, des fruits, des épices, des écorces de fruits….

Entre 8 et 9 € la boîte de 15 sachets ; en gms.

La dernière Skoll : bière vodka lime

Skoll Caîpiroska

Originalité et fraicheur pour cette nouvelle bière du groupe Kronenbourg qui est une association de bière, de vodka et de citron vert, un mélange proche de la célèbre caïpirinha.

Surfant sur des volumes en progression de plus de 12 %, voilà une nouvelle saveur après les agrumes en 2013, la pomme en 2016, les baies en 2017.

3 x 33 cl, 4, 35 € ; en gms.

Prix susceptibles de modification selon les points de vente.

 

 

 

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment