« Fêtes et divertissements à la Cour » : Versailles en VIP

Le temps d’une exposition, le château de Versailles invite le visiteur à goûter aux plaisirs des courtisans d’autrefois, entre loisirs d’extérieur, fêtes somptueuses, soirées intimes et bals costumés. Contribuant au rayonnement de la monarchie, les divertissements petits et grands, publics ou privés, offraient une grande variété reflétée dans le parcours thématique de l’exposition qui balaie les règnes de Louis XIV à Louis XVI.

Sous l’Ancien Régime, tous les jeunes princes possédaient leur carrosse miniature pour la promenade

 

La chasse, loisir favori de Louis XIV, occupait une place centrale parmi les divertissements de plein air. Les grandes fêtes célébrant une conquête militaire ou un mariage donnaient lieu à des illuminations et feux d’artifice grandioses qui enflammaient le parc et le Grand Canal. Une grande projection immerge le visiteur dans cet univers féérique.

L’une des restitutions en 3D de l’exposition

 

Outre les tapisseries, tableaux, gravures et divers objets présentés dans l’exposition, des reconstitutions en 3D donnent à voir l’ingéniosité des décors démontables, aujourd’hui disparus.

Entre public et privé

Très didactique, l’exposition rappelle que les divertissements étaient souvent fixés selon un rituel précis. En temps ordinaire à Versailles, le théâtre se tenait ainsi à jours fixes. Parallèlement à ces représentations existait un théâtre de société, plus intime, où il arrivait que la famille royale se produise elle-même sur scène.

Les filles de Louis XV, parmi lesquelles Madame Adélaïde, étaient des musiciennes confirmées

 

Les soirées de jeu se déclinaient aussi sur un mode public ou plus intime. « Le grand jeu », lors des grandes fêtes royales, était un spectacle offert à un public plus large que la cour, tandis que le jeu intime était réservé à une assemblée restreinte, où l’étiquette était plus relâchée. Louis XIV s’adonnait au billard, l’un de ses jeux préférés. Marie-Antoinette jouait au pharaon, un jeu de cartes où l’on misait (et perdait) des sommes considérables.

L’exposition présente des accessoires de théâtre en grandeur nature

 

L’exposition montre tout le savoir-faire des artisans des Menus-Plaisirs, en charge de la préparation des cérémonies, fêtes et spectacles de la cour. Cette « fabrique du divertissement » était au service de l’extravagance des souverains, tel Louis XV qui, en 1745, se présenta au bal masqué déguisé… en if. Le costume reconstitué est l’une des pépites de l’exposition.

Exposition « Fêtes et divertissements à la Cour »
Du 29 novembre 2016 au 26 mars 2017
Château de Versailles

Texte : Sandrine D.
Crédits photos : Sandrine D.

Share Button
No Comments

Post a Comment