Foires aux vins 2019 : cela va démarrer !

Evènement majeur pour les amateurs de vins, les foires aux vins reviennent dès le début septembre. Jetez un œil sur ma sélection de certaines enseignes et des bouteilles préférées dans leurs linéaires.

C’est parti, la course aux pépites œnologiques va débuter en même temps que la rentrée scolaire des enfants.

Impossible pour les gourmets et buveurs de faire toutes les enseignes pour dénicher là un Beaujolais Village, là un Gewürtztraminer, là un rosé de Bandol ou là un champagne Blancs de Blancs. Je vous propose donc certaines enseignes de grande distribution et mes coups de cœur, suite à un test de plusieurs bouteilles avec l’aide de 2 comparses de la rédaction de mon site.

Soyez attentif aux offres des marques qui se décarcassent pour concurrencer leurs petits copains : mise en valeur du bio, possibilité de commander sur le net avec remise et livraison à domicile, milliers de références, pré-réservation en ligne, rencontres avec des vignerons indépendants, tests de bouteilles, caution de meilleurs sommeliers affiliés à l’enseigne, ect….

La petite parcelle d’Eric Beaumard en Beaumes de Venise rouge

Carrefour

Difficile de s’y retrouver avec cette enseigne qui fait 4 distinctions : une pré-réservation dès le 4 septembre, Carrefour du 12 au 24 / 09, Carrefour market du 28 / 09 au 14 / 10 et Carrefour contact du 21 au 30 / 09 / 2018.

350 professionnels du vin se sont réunis autour de 6 000 vins et seuls 3 500 crus ont été retenus quand la note finale était supérieure à 13 / 20.

Biodynamie en Languedoc avec Gérard Bertrand

Mon choix : l’IGP Pays d’Oc Solar 6 Syrah bio 2017 de Gérard Bertrand. En Languedoc, Bertrand est un réel acteur du renouveau qui a introduit le bio. Suite à l’achat de plusieurs domaines sur divers territoires, il converti son vignoble au bio ou à la biodynamie, convaincu de des bienfaits énoncés par Steiner, le concepteur de cette méthode de biodynamie.

Cette cuvée là a des tanins riches et procure beaucoup de fruits en bouche et de densité. A consommer sur de la viande bien sûr. 6, 95 €.

Seconde bouteille : le Beaumes de Venise Ma Petite Parcelle d’Eric Beaumard. Habituellement on connaît le Beaumes de Venise pour ses vins moelleux et doux. Mais ici on ne peut que féliciter encore et toujours le travail d’Eric Beaumard (plusieurs titres de meilleur sommelier de France, d’Europe). Il travaille ses vignes sur des terrasses sur les Dentelles de Montmirail.

On note dans ce vin des notes de fruits rouges bien mures (framboises), d’herbes aromatiques laissant deviner que la garrigue n’est pas loin. 8, 30 €.

Spécificité d’Hongrie, le Tokaji

Enfin, place à un Tokaji Aszu 5 Puttonyos 2005 Château Imperial Tokaj. Ce breuvage hongrois et ultra doux et gourmand révèle des saveurs de fruits secs et de miel.

A consommer en petites quantités sur des desserts aux fruits. 16, 95 €.

Leader Price

Une sélection à petits prix, du 4 au 16 septembre, sur 103 références seulement, mais pointues et médaillées en provenance des 12 grandes régions viticoles de l’hexagone : Alsace, Beaujolais, Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Corse, Languedoc, Loire, Provence, Rhône, Savoie, Sud-Ouest.

Sélection de Leader Price qui va séduire les femmes avec du Jurançon

Ma sélection : le beau flacon de l’AOP Languedoc Rosé Félines 2017 aux notes de pamplemousse et groseille, à consommer sur un carpaccio de saumon aux agrumes ; 4, 50 € à servir à 10°.

Mais sans être féministe, j’ai apprécié la sélection 100 % féminine réalisée par des collaboratrices de Leader Price. Sur leurs 8 coups de cœur, j’en ai particulièrement aimé 2 : le Jurançon Moelleux Clos Castet à 6, 90 € et le Sauternes 1998 pour la cuvée Gold Reserve du Château Filhot à 9, 95 €. Ces deux AOP sont à acheter en prévision des fêtes de fin d’année pour les consommer sur du foie gras, du roquefort ou un dessert de fruits caramélisés.

Le beau Sauternes du Château Filhot , gold reserve de 1998.

Cdiscount

Vous connaissez sûrement ce nom : il s’agit du 1 er caviste en ligne avec 4 millions de bouteilles vendues en 2017.

Dès le 6 septembre, plus de 500 références sélectionnées avec un intéressant choix de vins étrangers dont un vin étonnant, le mexicain L.A. Cetto 2015 Petite Syrah. Il s’agit d’une propriété élaborée depuis 1928 par un immigré d’origine italienne dont le domaine et ses 600 hectares actuels sont une production incontournable aujourd’hui en Basse – Californie. Des tanins fermes, du fruit rouge marquant caractérise ce vin vieilli en fûts de chêne qui doit être bu sur des viandes rouges, de l’osso bucco, du civet de lièvre. 7, 99 €.

Un vin mexicain pour un trait d’exotisme et de syrah chez Cdiscount

Un immense bravo au Champagne Valbert Brut qui peut aisément concurrencer certains noms de Champagne tout en affichant un prix ultra raisonnable de 9, 99 €.

C’est une exploitation familiale, la maison Georges Clément, située sur des crus de prestige (Aÿ, Mareuil sur Aÿ) qui vinifie depuis 1996.

Inouï : un bon champagne à moins de 10 € : Valbert.

55 % de Pinot Noir, 40 % de Pinot Meunier et 5 % de Chardonnay composent ce champagne.

Le Sancerre Blanc Domaine Carlin Pinso chez Franprix

Franprix

Positionnement plus premium et collaborations engagées avec un choix de vins certifiés HVE (haute valeur environnementale), biodynamiques, sans sulfite ajoutée, bios…..

Sur 1 200 bouteilles dégustées, seules 78 ont été sélectionnées.

Ma préférence a été au Pessac Léognan Rouge Le Dauphin d’Olivier 2015 à 17, 90 € et le Sancerre Blanc Domaine Carlin Pinson 2017 à 12, 95 €.

Le 1 er est le second vin du Grand Cru Classé de Graves, Château Olivier. Même si ce vin est assemblé différemment de son grand frère, il demeure une belle cuvée à un prix accessible.

Les cépages de Merlot et de Cabernet Sauvignon rendent l’attaque précise et la bouche longue et intense sur des arômes de fruits rouges et de cassis.

De son côté le Sancerre de Carlin Pinson, un vigneron indépendant, est à la fois frais et nerveux avec des touches bien prononcées de citron mûr, de pamplemousse et de sous-bois.

A boire sur un poisson ou un fromage sec de chèvre.

E. Leclerc

Le chiffre d’affaires de la foire aux vins des Leclerc a augmenté de 8, 3 % en 2017 par rapport à 2016 ; c’est dire si cette proposition commerciale intéresse les consommateurs.

Le riesling de la cave de Turckheim pour Leclerc

L’édition 2018 est placée sous le signe des millésimes 2016 (belle réussite sur les Bordeaux et les Languedoc-Roussillon) et 2017 (météo peu favorable aux volumes mais belle en qualité).

J’ai aimé le Riesling Grand Cru Brand de la cave de Turckheim 2015 dont la palette fruitée et aromatique est superbe. L’acidité est présente sans être pour autant agressive. 10, 80 €.

Pour les amateurs de Bordeaux, ne pas hésiter à mettre en cave le Lalande de Pomerol La Croix Château Lamothe 2016 au prix de 9, 95 €. On aurait vraiment tort de se priver de ses tanins très ronds et souples alliés à des notes de baies, de prune et d’épices douces.

La Croix Château Lamothe en Lalande de Pomerol 2016 : superbe !

Monoprix

Dans cette enseigne j’ai sélectionné un beaujolais, l’AOP Juliénas en son Domaine Joseph Deshaires Beauvernay 2016 pour son expression ‘gamay’.

J’ai trouvé beaucoup de finesse, d’éclat, de rondeur sur ses notes griottes à ce Juliénas travaillé par Frédéric-Marc Burrier.

A consommer sur un pot au feu et éventuellement une salade de fruits rouges.

Foire du 12 au 27 septembre 2018;  11, 49 €.

Le Juliénas du Monoprix

Lavinia

Enseigne premium près de La Madeleine, Lavinia est une adresse pour tous les gourmets et addicts des bons vins.

A visiter si vous voulez des conseils de professionnels , si vous souhaitez faire des dégustations sur place de certains crus.

A côté d’un vin de Loire, un Anjou, le Clos des Mailles du Domaine Pierre Ménard, un blanc élevé en biodynamie (23 €), j’ai bien aimé le Bordeaux Lussac-Saint-Emilion Château de Bellevue 2012.

La propriété passée entre les mains de nombreux propriétaires a été reprise en 1971 par Charles Chatenoud. Entre les mains de son fils André, le vignoble a été conduit depuis 2002 en agriculture biologique certifiée depuis plus de 13 ans.

Et la qualité est bien là ; à 11, 50 € la bouteille, il faut en profiter !

Foire du 17 septembre au 15 octobre 2018 au 3 bd de la Madeleine et au CNIT La Défense.

 

Share Button
1 Comment
  • Georges LÉVÊQUE
    Répondre 5 septembre 2018 at 17:23

    Merci l’Evasion, car j’avais grand soif (Les Visiteurs) !

Post a Comment