Gaspacho au Tabasco rouge et Chantilly aux herbes et Tabasco vert

Quand le mythique Tabasco passe du rouge au vert et s’offre en une recette très fraiche pour les premiers beaux jours….

 

Pimentez votre vie avec Tabasco, l’emblématique sauce épicée qui sévit dans les cuisines et bars du monde entier depuis 140 ans. La recette est inchangée depuis la création : piments rouges, sel de Louisiane, vinaigre vieillis en fûts de chêne pendant 3 ans. Le Tabasco est tellement connu qu’au même titre qu’un Ketchup elle a fait son entrée en décembre dernier dans le burger poulet-bacon-oignons de McDonald’s.

Le Tabasco original, le rouge

Le Tabasco original, le rouge

Néanmoins certains trouvaient que vulgairement parlant la « rouge emportaient un peu la gueule » !! Banco, voilà la verte, une variante à base de piments jalapenos laquelle est nettement plus douce, acidulée, moins relevée que la version d’origine.

De 2, 39 à 2, 49 € le 57 ml.

 

La recette elle même pour 4 personnes

  • 10 minutes de préparation
  • 2 heures de marinade

 

Pour le gaspacho

  • 6 tomates
  • 1 poivron rouge
  • 1 demi-concombre
  • 1 oignon rouge
  • 1 gousse d’ail
  • 10 cl de jus de tomate
  • Quelques gouttes de Tabasco rouge
  • Vinaigre de Xérès
  • Une pincée de sel fin
  • 1/8 de baguette
  • Un filet d’huile d’olive

 

Le vert plus doux et acidulé

Le vert plus doux et acidulé

Pour la chantilly

  • 10 cl de crème fleurette
  • Une pincée de sel fin
  • 1 quart de botte de basilic
  • 1 quart de botte de ciboulette
  • 1 quart de botte de persil plat
  • Quelques gouttes de Tabasco Vert

 

 

Rincer les tomates et ôter leur pédoncule. Tailler le poivron rouge en 4, puis enlever les pépins. Éplucher le concombre, en retirant également les pépins. Peler l’oignon rouge et l’ail. Tailler tous ces légumes grossièrement.

 

Mélanger le Tabasco rouge, le vinaigre de Xérès et le sel dans un grand bol, puis y disposer les légumes. Ajouter le pain, couvrir de jus de tomate et laisser mariner pendant 2 heures.

Du rouge pour le potage, du vert pour parfumer la Chantilly

Du rouge pour le potage, du vert pour parfumer la Chantilly

 

Mixer le tout, en ajoutant un filet d’huile d’olive et en rectifiant l’assaisonnement à son goût. Filtrer si nécessaire, puis réserver au frais.

 

Pour préparer la chantilly, fouetter énergiquement dans un bol froid la crème et le sel, jusqu’à obtention de la texture souhaitée. Hacher finement les herbes et les incorporer à cette préparation, ainsi que le Tabasco vert à doser selon votre goût.

 

Servir le gaspacho, le napper de chantilly aux herbes et déguster aussitôt.

 

Conseil : si vos tomates n’ont pas encore la force en goût de celles de juillet – août ; ajouter quelques tomates confites quand vous mixez le gaspacho.

 

Quels vins peuvent accompagner cette soupe froide ?

D'élégantes dentelles noires pour un vin non moins raffiné : La Vie en Rose du Château Roubine

D’élégantes dentelles noires pour un vin non moins raffiné : La Vie en Rose du Château Roubine

Mon choix s’est porté sur des rosés, deux AOC Côtes de Provence et les Baux de Provence, sélectionnés pour leur belles persistance et longueur en bouche avec une nouvelle cuvée pour Château Roubine et un domaine qui se renouvelle pour le Mas de la Dame.

 

A Château Roubine, voilà un rosé mère & fils avec Valérie Rousselle et son fils Adrien qui ont voulu créer un rosé raffiné autour de deux cépages, le Cinsault et le Tibouren. Les vendanges ici se font la nuit pour une macération pelliculaire dans le pressoir quelques heures avant une fermentation à basse température. Se développeront des arômes de bonbons, d’anis et de fenouil dans ce vin « La Vie en Rose ».

12 € chez les cavistes et www.chateauroubine.com

Plus bonbon anisé le Rosé du Mas de Mas de la Dame

Plus bonbon anisé le Rosé du Mas de Mas de la Dame

 

Deux sœurs pour un même domaine, Mas de la Dame, au creux du rocher des Baux de Provence, un renouveau de la propriété qui compte aujourd’hui plus de 55 hectares d’un seul et même tenant et le choix d’une culture biologique. Pour le Rosé du Mas, des vendanges manuelles, un pressurage direct, une vinification en cuves cépage par cépage et un assemblage ultérieur des divers cépages (Grenache, Syrah, Cabernet, Sauvignon, Mourvèdre).

8, 60 €, 04 90 54 32 24 et www.masdeladame.com

 

 

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment