Gourmandises de rentrée

Dénichés entre deux rendez-vous parisiens, quelques douceurs sucrées pour une rentrée moins stressante car gourmande.

Voilà pour vous un petit plaisir visuel avant de pouvoir en live vous pourlécher les babines avec ces desserts. A tester vite car certains sont éphémères !!!

La pâtisserie d'Angelina pour le musée du Luxembourg et l'exposition Fantin Latour

La pâtisserie d’Angelina pour le musée du Luxembourg et l’exposition Fantin Latour

Angelina et Fantin-Latour

La grande exposition de la rentrée est celle d’Henri Fantin-Latour au musée du Luxembourg ; d’où l’idée de la maison Angelina de créer un dessert, le Victoria, en hommage au peintre des natures mortes.

Hommage à l’épouse du peintre, Victoria Dubourg de son nom de jeune fille ; le dessert concocté par le chef pâtissier Christophe Appert, est une excellente charlotte aux fruits. Tout en légèreté et parfums acidulés, le biscuit joconde est garni d’une mousse à la fraise, d’un confit de framboise, d’un croustillant au citron et de fruits rouges.

9, 20 €, sur place au salon de thé du Musée du Luxembourg et 7, 50 € à emporter.

L’hôtel Raphael et Franck Sorbier

Un créateur de haute couture, un hôtel de prestige au cœur du triangle d’or : ces deux amoureux des belles choses visuelles se sont prêtés à une nouvelle expérience ; à savoir créer une pâtisserie exclusive à consommer en dessert au restaurant ou au tea time.

Chocolat croustillant, mousse au fruit de la passion, chocolat noir et meringue à l’italienne : bien équilibrée en sucre, mi douce mi acidulée et sans amertume ; la composition s’inspire des formes en bulbe des églises orthodoxes et de sa mode présentée en juin dernier. Et il flotte dans l’air un imaginaire slave si vous accompagnez ce dessert d’un thé earl grey.

Ninotchka, le dessert de l'hôtel Raphaël

Ninotchka, le dessert de l’hôtel Raphaël

Comptez 8 € pour ce dessert de Sébastian Reul, le chef pâtissier de l’hôtel et 7 € pour le thé.

17 avenue Kléber 75116 Paris ; tél : 01 53 64 32 00

La trousse chocolatée d'Arnaud Larher

La trousse chocolatée d’Arnaud Larher

Arnaud Larher et sa trousse

Nul besoin d’être un écolier en bas âge pour s’offrir cette rigolote trousse et ses crayons en chocolat. Chocolat au lait à 40 % de cacao, le noir à 70 % et le Dulcey à 32 %.

19 € ; www.arnaudlarher.com

Marcolini et ses barres praliné

Les barres de Marcolini

Les barres de Marcolini

Le belge Marcolini nous titille fort agréablement le palais avec ses fines barres de chocolat. Voilà une petite douceur qu’il a déclinée en 4 parfums tous meilleurs les uns que les autres : caramel vanille, gianduja nougat, lait noisette et caramel pistache avec une préférence pour cette dernière où contrastent la pistache salée, le café acidulé contenu dans la caramel ainsi que la fraicheur épicée de la cardamome.

A 3, 50 €, on les achète toutes, car leur poids est bien petit (26 g) et en 2, 3 bouchées c’est fini et on en redemande !! www.marcolini.com

Giraudet et ses soupes de fruits

A mi-chemin entre le smoothie et le jus de fruit, les soupes de Giraudet sont divines de fraîcheur. On a l’impression d’avoir le fruit même qui coule dans la gorge.

Connue surtout pout ses quenelles, la maison Giraudet s’est aussi diversifiée avec succès sur les potages naturels et frais et cette option de soupe sucrée est une excellente décision pour finir un repas tout en légèreté.

Soupes mangue et fruits rouges de Giraudet

Soupes mangue et fruits rouges de Giraudet

2 parfums à retenir : mangue – coco et fruits rouges – réglisse. 8, 10 € la bouteille de 50 cl ; www.giraudet.fr

Mariage Frères et son Etoile Mystérieuse

L'Etoile Mystérieuse servie dans les salons de thé de Mariage Frères

L’Etoile Mystérieuse servie dans les salons de thé de Mariage Frères

A déguster bien sûr avec un thé maison, cette belle assiette révèle un cheesecake fondant sous un vermillon au Fruit Tea Very Beautiful, une constellation meringuée et un coulis de framboises accompagnées de quelques framboises pailletés d’or.

Bien que très esthétique, et consommé sur place en salon, le dessert annonce un prix de 16 € hélas élevé ; www.mariagefreres.com

L’Eclair de Génie de Christophe Adam

Malgré 10 éclairs en devanture et dans certains points de vente jusqu’à 1 000 éclairs vendus par jour, Christophe Adam est un électron libre qui bouillonne d’idées pour satisfaire toujours et plus encore notre gourmandise. Toutes les 3 semaines arrive un nouveau parfum et l’automne verra pas moins de 5 sortes de pralinés sur les comptoirs.

Mais pour l’instant je craque pour le citron yuzu, le passion et le caramel au beurre salé et si je ne veux pas faire exploser la balance j’oublie les divins tubes de caramel au beurre salé que l’on siphonne volontiers purs !

Les géniaux éclairs de Christophe Adam

Les géniaux éclairs de Christophe Adam

De 4, 50 à 6, 50 € l’éclair ; www.leclairdegenie.com

 

Que boire avec ces belles pâtisseries ?

Tous les desserts aux fruits seront sublimés par un beau champagne comme le Ruinart dans sa version Rosé. Comme pour la maison Billecart-Salmon, le Rosé est un produit quasi iconique qui signe le goût de la maison. Ici un assemblage à 45 % de Chardonnay de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims avec 55 % de Pinot Noir provenant de la Montagne de Reims et de la Vallée de la Marne.

Un Ruinart Rosé pour accompagner les desserts aux fruits rouges

Un Ruinart Rosé pour accompagner les desserts aux fruits rouges

En bouche les fines bulles laisseront éclater les arômes de fruits rouges à peine relevés par une touche finale de pamplemousse rose.

55, 85 € et 67 € le coffret ; www.ruinart.com

Pour les desserts et bouchées au chocolat, rien de meilleur qu’un porto (maisons Taylor’s, Graham’s, Fonseca, Niepoort) ou plus subtil encore si vous ne voulez pas augmenter l’aspect sucre un Bourbon. Mon choix s’est porté non pas sur un whisky écossais mais sur un pur Bourbon Straight Whiskey du Kentucky, le Woodford Reserve ‘Distiller’s Select’ de Labrot & Graham. Elaboré dans le comté de Woodford depuis 1838, ce bourbon se caractérise par la douceur de son eau riche en calcium et pauvre en fer et par son élaboration dans des fûts en chêne blanc neufs. La robe caramel à peine ambrée de ce bourbon dévoile des notes douces de crème brûlée.

Un Bourbon du Kentucky, le Woodford Reserve de Labrot & Graham

Un Bourbon du Kentucky, le Woodford Reserve de Labrot & Graham

(30 €) ; www.woodfordreserve.com

 

Prix susceptibles de variations selon les points de vente

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment