Haute joaillerie de rêve

La fashion week a été l’occasion de sublimes présentations à la presse et à quelques personnalités ou « bons clients » des collections joaillières de l’automne hiver prochain.

Pour faire oublier la crise, le Brexit, le mauvais temps ; les maisons de joaillerie ont fait briller de mille et une lumières la beauté de leurs pierres, l’éclat du travail de sertissage, la créativité du design des pièces.

Malgré le peu de soleil présent, la place Vendôme est devenu grâce à Chanel un immense champ d’épis de blés nacrés ondoyant et brillant sous la brise. La suite Coco Chanel du très récemment ouvert après restauration Ritz était elle aussi parsemée de blé, plante si appréciée de la couturière que des guéridons, des tables basses entrelaçaient leurs graines et épis.

Bracelet 'fête des moissons' de Chanel

Bracelet ‘fête des moissons’ de Chanel

Nul besoin de se faucher un chemin parmi les hauts blés : les splendides pièces de la collection Les Blés reposaient sur des bustes, à défaut des mannequins portant des robes Chanel.

Chez Cartier place à la collection Cactus avec un bracelet en or jaune 18 carats et en lapis lazuli. Il est serti de 146 diamants taille brillant.

Collection Cactus de Cartier

Collection Cactus de Cartier

Aux côtés des emblématiques montres Jaeger LeCoultre que tout génération aime à porter, la marque horlogère communique sur son soutien aux métiers de la restauration tant dans ses ateliers que dans les locaux de la Scuola di San Rocco à Venise.

Bas relief par moitié restauré par Jaeger LeCoultre représentant les symboles des 4 évangélistes

Bas relief par moitié restauré par Jaeger LeCoultre représentant les symboles des 4 évangélistes

Mécène de ce lieu depuis 2013, Jaeger a à cœur de préserver les héritages du passé, à l’image des beautés des peintures du Tintoret (1518 – 1594) que contient cet écrin unique qu’est la Scuola di San Rocco. Dans le quartier de San Polo, la confrérie a été fondée en 1578 sous le patronage de St Roch, patron des pestiférés, pour lutter contre les épidémies de peste et aider les malades de la cité lacustre.

Piaget a présenté une somptueuse collection « The Sunny Side of Life » comme on n’en avait pas vu depuis longtemps.

Emeraude et diamants par Piaget

Emeraude et diamants par Piaget

Jessica Chastain, ambassadrice de la marque, était plus brillante que jamais parée de pièces Piaget.

Piaget sur fond de plumes

Piaget sur fond de plumes

Après avoir illuminé le tapis rouge cannois des parures portées par les people du cinéma, Dior suspendait les plafonds d’un hôtel particulier parisien de lustres à la Versailles.

Ambassade d’Italie bien sûr pour présenter « Magnificent Inspirations », la collection de Bulgari. A défaut de Carla en mannequin, Juliette Binoche et de nombreuses autres personnalités étaient à la soirée présentation de la villa Key Largo au Port Cap d’Ail. Sans laisser tomber le reptile, la maison se recentre sur 3 axes : la Méditerranée et son extravagance italienne, Rome et la luxuriance de la nature au jardin d’Eden.

Juliette Binoche et Bulgari

Juliette Binoche et Bulgari

 

 

 

Share Button
1 Comment
  • Delphine
    Répondre 14 juillet 2016 at 03:20

    Superbe Piaget!!!

Post a Comment