« Hôtel Paradiso » ouvre ses portes à Bobino

La Familie Flöz est actuellement à l’affiche au théâtre Bobino avec une comédie originale pétillante à souhait. La compagnie vient de Berlin, mais pas besoin de sur-titres : c’est du théâtre sans parole ! « Hôtel Paradiso » est un savoureux mélange de mime et de théâtre de masque. 

 

On est d’abord surpris par ces masques aux traits caricaturaux, presque grotesques, mais ils se révèlent d’une étonnante expressivité. Et l’absence de mots amène à passer par le langage du corps, que les comédiens maîtrisent à la perfection.

L’hôtel Paradiso est un petit hôtel de famille désuet perdu dans les montagnes qu’une vieille dame et ses deux grands enfants tentent de maintenir à flot. Une femme de chambre kleptomane et un cuisinier qui n’hésite pas à trancher dans le vif viennent compléter la tribu. Par son atmosphère gentiment déjantée, le spectacle n’est pas sans rappeler le film de Wes Anderson The Grand Budapest Hotel.

Chamailleries, émois amoureux et situations cocasses se succèdent tambour battant. Le rythme soutenu et les déplacements des comédiens dignes d’une chorégraphie ne laissent guère au spectateur le temps de s’ennuyer. Saupoudrée d’une bonne dose d’humour noir, la pièce comporte également de beaux moments de poésie et se teinte parfois de mélancolie.

Visuel et inventif, ce spectacle séduira les adultes et les enfants.
S.D.
Crédit photo d’ouverture : © Michel Vogel

« Hôtel Paradiso »
Théâtre Bobino
14-20, rue de la Gaîté, 75014 Paris
Jusqu’au 4 février 2018 à 19 h 00
Durée : 1h

Share Button
3 Comments
  • marilou
    Répondre 25 janvier 2018 at 17:54

    ca a l’air trop drole ce truc

  • Fabienne L
    Répondre 25 janvier 2018 at 17:58

    Original, ça a l’air sympa !!

  • Georges LÉVÊQUE
    Répondre 26 janvier 2018 at 17:24

    Bravo Sandrine ! Contiunez, car vos propos sont toujours bien sentis.

Post a Comment