La Fondue Academy de Gruyères près de Fribourg en Suisse

En Suisse cet été pour quelques jours de vacances dans la région de Fribourg, à Gruyères ; j’ai enfin appris à faire la véritable fondue dans ce pays emblématique des deux fromages qui la composent le vacherin fribourgeois et le gruyère.

Le Gruyère à Gruyères dans la région de La Gruyère : attention aux subtilités de langage et à ne pas blesser un fromager Suisse en lui disant que son Gruyère a des trous, assimilation que nous autres Français faisons trop souvent !

Une fois ces constats bien intégrés ; direction Gruyères qui est malgré son éclectisme (un musée de l’art bouddhique tibétain, un musée de Giger et ses Aliens, un château fortifié aux différentes architectures) un véritable village carte postale pour touristes en mal de clichés sur la Suisse. Gruyères est une petite commune piétonne bordée de maisons proprettes aux enseignes pseudo-médiévales ou de chalets en bois croulant sous les bacs de géraniums, restaurants pour s’attabler autour de la spécialité N°1 qu’est la crème double et sa meringue, échoppes pour souvenirs plus ou moins locaux et pittoresques.

La salle du restaurant où apprendre à réaliser une fondue

C’est charmant et le touriste moyen ne s’y trompe pas puisqu’y défile près d’un million de touristes venant des 4 coins de la planète.

Pour ma part je suis allée dans la toute nouvelle Fondue Academy juste en face du vieux restaurant traditionnel qu’est Le Chalet.

2 fromages sont nécessaires pour une fondue : vacherin fribourgeois et gruyère

Un cours suivi d’un repas-dégustation y est proposé sur réservation. Et si vous voulez devenir un maître ès fondue, il faut la faire moitié-moitié, c’est-à-dire à proportion égale entre le gruyère et le vacherin fribourgeois (précisez bien cet adjectif à votre fromager pour ne pas acheter du vacherin ou Mont d’Or de Franche Comté).

Au travail (léger somme toute, car tous les ingrédients sont préparés à l’avance !) donc sous l’œil d’un fromager ou d’une serveuse.

Pour 2 personnes, on compte 400 g de fromage râpé à moitié égale, une gousse d’ail, 1 dl de vin blanc (un Vully près de Fribourg confirme la traçabilité très locale de la recette ; mais à défaut n’importe quel vin blanc fait l’affaire).

Faites chauffer le vin après avoir préalablement frotté le caquelon d’ail ; y jetez le fromage et laissez fondre doucement en mélangeant avec une cuillère en bois.

C’est bon quand le fromage commence à filer ….

5 à 10 mn plus tard, c’est prêt et il suffit de tremper morceaux de pain ou petites patates cuites à l’eau. Comme pour la raclette, vous pouvez augmenter le repas et l’affiner avec des tranches de viande séchée, des cornichons et des oignons crus. Mais c’est optionnel ainsi que le poivre et la noix de muscade a ajouté au mélange qui file quand on soulève la spatule en bois.

Encore 2 petits conseils : pour respecter convivialité et tradition, sachez que celui qui perd son bout de pain paye l’apéro à toute la table le lendemain ! Pour une bonne nuit, ne buvez jamais d’eau froide en mangeant une fondue ; mais du vin blanc et / ou une tisane, un thé.

A bon entendeur salut et gruyèrement vôtre !!

Fondue Academy

Rue de Bourg 40, 1663 Gruyères

Cours et repas avec viande séchée, fondue, meringue à la crème et mignonette Morand : 59 FS / personne

www.fribourgregion.ch

www.suisse.com

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment