Lavandes en Drôme Provençale au pays de Dieulefit

Les champs de lavande sont en pleine floraison : allez voir les champs de lavande au pays de Dieulefit-Bourdeaux en Drôme Provençale.

Du parme à la glycine en passant par toutes les teintes de la prune, du violet, de l’aubergine ; les lavandes égayent la campagne de Drôme Provençale.

Plus précoce que les autres années à cause de la chaleur actuelle, les champs de lavande sont seulement interrompus par quelques parcelles cultivées en blé, en oliviers, en chênes truffiers, en vigne (pas moins de 3 appellations sur le seul territoire de Drôme Provençale : Vinsobres, Côtes du Rhône villages et Grignan – les – Adhémar) et en fruitiers (des abricotiers).

Entre vignes et fruitiers des cultures de lavandin

La Drôme étant le premier département bio de France en nombre d’exploitations ; ces sublimes champs de lavande ou autres plantes sont ponctuées par la légèreté rougeoyante de coquelicots qui ont disparu, hélas, de bien des campagnes. La part des surfaces bio agricole dans le département atteint 19, 8 % alors que la moyenne nationale est de 5 %. La Nature vit ici pleinement même si cela doit entrainer parfois l’existence accrue d’insectes (cicadelles, papillons de la pyrale du buis) qui viennent affaiblir et réduire la durée de vie des plants.

En se promenant à pied, en vélo ; en parcourant les routes de la lavande qui peuvent vous entraîner au-delà du département jusque dans les Préalpes d’Azur et le pays grassois ; l’odeur de lavande emplit vos narines et à la vue à l’infini d’étendues violacées s’ajoutent l’éveil d’un troisième sens, celui de l’ouïe pour l’incontournable chant des cigales.

La plupart des cultures étant bio dans le département, les fleurs des champs s’éparpillent entre les cultures

Pas une lavande mais des lavandes

A la vue d’un champ, il vous sera difficile de faire la différence entre lavande fine et lavandin, la plante la plus répandue. En effet, la lavande est certes la plante emblématique de la Provence ; mais sachez que près de 150 espèces différentes existent dans le monde.

On trouve la lavande fine sur les hauteurs à partir de 600 mètres d’altitude et sa qualité olfactive en fait un ingrédient majeur pour la parfumerie et l’aromathérapie. En contrebas dans les vallées pousse le lavandin, un hybride (naturel ou manuel) de lavande fine et de lavande aspic. Après distillation, l’huile essentielle de lavandin est utilisée pour les savons, les détergents et les produits lessiviels.

Un concentré de bien-être

Les vertus cicatrisantes, relaxantes de la lavande sont connues depuis l’Antiquité et localement la lavande est un produit de base de la pharmacopée des habitants de la région. Les huiles essentielles de lavande fine ou de lavandin sont obtenues par distillation à la vapeur d’eau en alambic. La concentration du produit est importante puisqu’il faut 40 kgs de lavandin et 120 kgs de lavande fine pour obtenir 1 litre d’huile essentielle.

Depuis 1981, les meilleures huiles essentielles de lavande fine de Haute Provence sont même distinguées par une AOP.

Quelques prestataires autour de la lavande

Une naturopathe pour une reprise en main de votre vie et retrouver un bien-être général : Maud Jaunatre a une approche fondée sur la prévention et l’éducation alimentaire & santé afin que chaque personne soit en accord avec lui-même et avec la Nature. Massages, jeûnes, réflexologie plantaire, initiations à la fabrication d’huiles médicinales …

2 allée des promenades

26 220 Dieulefit

07 86 43 13 63

Le Laboratoire des Sources : une boutique-atelier qui permet d’appréhender, de tester, d’acheter les soins cosmétiques et les senteurs du laboratoire des Sources et les lignes cosmétiques d’Anne Felker. Ce savoir-faire beauté est intéressant car les tarifs sont des prix d’usine. Vous pourrez vous fournir ici d’un baume camphré Celtique, de crèmes à la rose et de soins cosmétiques à la lavande.

Route de Dieulefit

26 160 Souspierre

04 75 53 35 16

Le domaine du Chardon Bleu : un couple de lavandiculteurs bio qui fabrique leurs propres huiles essentielles de lavande et de lavandin à partir de leur exploitation.

Domaine du Chardon Bleu

26 770 Roche Saint Secret Béconne

06 89 86 55 42

Adresses pratiques pour votre séjour

Quelques bières de La Vieille Mule

 

Un hôtel 3 étoiles qui vient d’ouvrir : La Cachette à Dieulefit porte bien son nom car l’établissement en bordure de rivière est un havre de tranquillité à dénicher loin des attraits touristiques de la bourgade.

33 rue Brun Larochette

04 75 96 49 87

Une halte bière à La Vieille Mule, une fabrique artisanale de 7 bières dont 1 inédite, la Hop Hop Hop Blonde (Blonde / India Pale Ale) primée au concours agricole général pour ses notes finales de fruits exotiques. La brasserie propose des concerts et spectacles les jeudis soirs d’été ;

25 A chemin des ramières

26 160 Le Poët-Laval

Un goustaroun à la cave La Patafiole : en provençal le goustaroun est un casse-croûte autour de caillettes, de charcuteries, de fromages de chèvre et bien sûr de vins locaux.

La Patafiole n’est pas une cave à vins mais un couple, une famille, qui vous accueille chez elle dans la salle contigüe à sa cuisine pour vous faire partager ses coups de cœur. A La Patafiole pas de vins aux noms connus, mais des bouteilles travaillées par des vignerons soucieux du raisin et de la Nature et qui ont séduit les passionnés de Côtes du Rhône, de Clairette de Die et autres alcools.

Place Louis Chancel

26 160 Pont de Barret

04 75 04 02 51

Assurément après quelques jours dans la région, vous ne pourrez qu’être en accord avec les propos de Jean Giono qui disait que la lavande était l’âme de la Provence.

www.routes-lavande.com

www.ladrometourisme.com

www.paysdedieulefit.eu

 

Certains visuels de la photographe C Paux et deux de L Pascale

 

 

Les collines près de La Roche St Secret

 

Share Button
2 Comments

Post a Comment