« Le cheval : Art et pouvoir  » : une belle expo à Versailles

Découverte de 2 joyaux : la bibliothèque municipale de Versailles et certains trésors d’Emile Hermès et des ouvrages de la bibliothèque autour de l’exposition « Le cheval : Art et pouvoir ».

Nul besoin d’être un cavalier émérite ou un passionné d’équidés pour aller faire un tour à Versailles d’ici le début juillet !

Ancien Hôtel des Affaires étrangères construit pas le duc de Choiseul en 1761 à côté de l’Hôtel de la Guerre, le bâtiment devenu aujourd’hui la bibliothèque de la ville est une pure merveille Louis XV pour qui aime le XVIII ème siècle et la richesse de son style : une enfilade de 5 pièces aux boiseries dorées avec dessus-de-porte et tableaux en pied par Van Blarenberghe et Van Loo.

L’enfilade des pièces de la Bibliothèque Centrale Galerie des Affaires étrangères

D’un manuscrit signé par François 1 er à la bibliothèque de Marie Antoinette du Petit Trianon aux albums de chasse de Napoléon 1 er en passant par des partitions musicales rares ; la bibliothèque est un fonds rare et précieux de centaines de milliers d’œuvres.

Tout comme Versailles de ses monarques à son académie des Arts Equestres entretient un lien particulier avec le cheval ; Emile Hermès a été, au delà même de la mise en valeur de la mythique maroquinerie-sellerie du Fg St Honoré, un collectionneur éclectique d’objets rares autour du cheval. Normal donc que les deux, Versailles et Emile Hermès, s’associent pour une expo, miroir des siècles passés.

Alexander von Bensa : l’empereur François Joseph d’Autriche conduisant son phaéton , 1864

L’exposition retrace l’évolution de l’image du cheval, instrument de pouvoir de l’Antiquité jusqu’à son utilisation à des fins plus bourgeoises au XIX ème siècle.

Les grands panneaux mettent en lumière les différentes écoles de pensée quant aux méthodes de dressage, aux théories d’équitation (Antoine de Pluvinel, François de La Guérinière) ; des livres témoignent de la morphologie de l’animal, des inventions d’éléments d’harnachement….L’ensemble est ponctué de carrés- Hermès, bien sûr, reprenant couleurs de robes, harnais divers, figures de carrousel qui eux aussi sont devenus des objets de collection pour le musée Hermès qui occupe plusieurs niveaux dans la maison éponyme.

Cheval mécanique du prince impérial, France 1859

B Masson : portrait équestre du prince impérial en tenue de vènerie, 1861

Le cheval : Art et pouvoir

5 rue de l’Indépendance américaine

78 000 Versailles

01 30 97 28 90

entrée libre

du mardi au samedi de 14 à 18 h et le samedi de 10 à 18 h

jusqu’au 7 juillet 2018

 

En ouverture d’article, visuel d’un mors dit ‘à la connétable’, époque Louis XIV

 

Share Button
2 Comments
  • Fabienne L
    Répondre 29 avril 2018 at 19:23

    Belle exposition !

  • Gaëlle
    Répondre 30 avril 2018 at 13:31

    Versailles recèle des trésors !

Post a Comment