Le Gaya à La Grande Terrasse La Rochelle

Le Gaya est le restaurant de Pierre Gagnaire de l’hôtel spa La Grande Terrasse La Rochelle.

Une vue directe sur mer, un cadre simple mais raffiné dans des tonalités bleu-crème avec des lustres modernes et or. Etonnant de penser qu’un homme et chef trois fois étoilé s’implique dans cette petite commune de Châtelaillon-Plage. En effet Pierre Gagnaire a été séduit par cette possibilité de cuisiner les bords de mer et c’est un fidèle habitué des rivages de Belle-Ile. Tout comme il a, 12 ans auparavant, inauguré à Paris son « Gaya Rive Gauche »; il supervise maintenant la carte de La Grande Terrasse.

Langoustines en scampi servies avec une purée de brocoli au plancton

Au menu de notre grande tablée d’amis venus se détendre un week-end d’automne, un superbe et très frais pressé de crabe associé à un tartare d’algues à la Rochelaise, cristes marines et pomme verte (25 €) et une inédite tarte aux couteaux préparés en persillade avec des pousses d ‘épinards (19 €). Des entrées à base de poissons peuvent ainsi vous séduire à moins que vous ne préféreriez le pâté ‘Marguerite’, une spécialité de Pierre Gagnaire en souvenir d’une terrine de sa grand-mère, mélange savant de plusieurs viandes.

Strozzapreti aux palourdes

La créativité et le design de l’assiette se poursuivent dans le plat principal qui surfe entre de belles St Jacques posées sur une purée de panais au parmesan et sur lesquelles a été râpé de la poutargue (35 €). Honneur à la proche région de Vendée, le pavé de bar était servi avec une cocotte de mogettes, des crosnes et du chorizo (28 €). Mais si vous êtes plutôt du genre carnassier, le bœuf Wagyu (40 €) est tendre à l’infini. Une des spécialités du chef est le canard La Kriaxera (29 €), une volaille à la broche, un mulard qui fait parti des sentinelles du slow food du pays basque. Les accompagnements sont très originaux et fondants-crémeux à souhait : topinambours au beurre salé, pommes gaufrettes et surtout la purée de pommes de terre aux algues.

St Jacques, poutargue et panais

Symphonie très esthétique de desserts orchestrée par un jeune italien Gabriele Ferri ; alors que le salé avait été mené de main d’œuvre par Richard Roblet ; deux hommes formés par ‘l’éxécutif staff’ de Pierre Gagnaire à Paris. De belles pâtisseries classiques avec les tartes aux fruits et au chocolat, des desserts incontournables comme le millefeuille twisté de pamplemousse et de poire confits, le Mont Blanc enrichi de fruits noirs et de gelée de mûres ( de 9 à 11 €).

Tarte vanille et citron meringué, chou praliné

du chariot à l’assiette, une belle farandole sucrée

 

Restaurant Gaya Cuisine de bords de mer – Pierre Gagnaire

Avenue de la falaise

17 340 Châtelaillon-Plage

05 46 56 54 30

En ouverture d’article le visuel du pressé de crabe

 

 

 

 

 

 

 

Et un autre article présentant l’hôtel et le spa

La Grande Terrasse hôtels & Spas près de La Rochelle

 

Share Button
1 Comment
  • Renaud L
    Répondre 3 janvier 2018 at 10:07

    Original et appétissant, merci de l’adresse !!

Post a Comment