Le groupe Mère Poulard

Une sucess story qui a fait d’une simple omelette un groupe connu mondialement.

C’est l’histoire d’un seul homme, Eric Vannier, qui est devenu maire de cette minuscule commune qu’est le Mont Saint-Michel en 1983. Amoureux du lieu, il a pris la tête de la municipalité pendant 24 ans et a eu l’intelligence de racheter en 1986 un autre joyau unique au monde, l’auberge historique de la Mère Poulard. Par là même, il est devenu le gardien et propriétaire du grimoire de la Mère Poulard où elle confinait ses recettes.

Vue sur une chambre de l’auberge de la Mère Poulard

Aujourd’hui, avec 7 hôtels, 8 restaurants, 4 cafés-vente à emporter, 8 boutiques de cadeaux et 3 musées ; le groupe Mère Poulard détient une bonne partie du Mont Saint-Michel que ces établissements soient au cœur même du rocher ou situés dans la baie.

En se promenant sur les remparts, on tombe sur les nombreux cafés, restaurants de la Mère Poulard

Si la Mère Poulard est une destination touristique internationale, elle est aussi devenue une marque made in France exportée aux quatre coins de la planète tant pour ses restaurants installés à Séoul, Tokyo, Yokohama, Nagoya que pour ses sablés & cookies au bon goût de beurre, d’œufs, de sucre ….

Certaines maisons ont encore des tuiles en bois

25 tonnes de biscuits sont ainsi fabriquées dans l’usine de Saint-Etienne-en-Cogles située à quelques kilomètres du Mont Saint-Michel. Dans l’hexagone, sablés au caramel, cookies aux pépites de chocolat sont ainsi présents dans de très nombreuses grandes surfaces, sur les trafics aérien et ferroviaire, les stations essence, les duty-free, sur la e-boutique. Mais vous les trouverez aussi en Asie, aux Etats-Unis et en Europe.

Partant du principe que les gourmets connaissent la célèbre omelette et les sablés du Mont Saint-Michel et que les fashion addicts sont des fans du concept-store parisien, Colette ;  les 2 so frenchies marques ont eu l’idée de collaborer pour une boîte de biscuits qui rend hommage à la ville lumière. Les sablés au beurre se glissent donc dans une boîte en fer blanc colorée et illustrée des lieux mythiques proches de la boutique.

Partenariat entre Colette et la Mère Poulard pour une boîte vendue à paris

10 € chez Colette et sur www.colette.fr

Pour les 130 ans de la « marque » en 2018, le Groupe Mère Poulard fourmille d’idées pour rénover les hôtels, aller plus loin encore dans la gourmandise.

Affaire à suivre donc…..

La Mère Poulard

50 170 Le Mont Saint-Michel

www.groupe-mere-poulard.fr

Féérique à la nuit tombante

Share Button
2 Comments
  • Georges LÉVÊQUE
    Répondre 31 juillet 2017 at 19:23

    Je veux bien aller photographier le Mont St M si l’occasion se présente et faire mon commentaire sur l’omelette et autres délicatesse de la Mère P.

  • bertie
    Répondre 3 août 2017 at 23:03

    quel site incroyable

Post a Comment