Le parc de Thoiry : rencontre avec la faune sauvage à deux pas de Paris

Souvenez-vous : en 1968, les étudiants faisaient leur révolution tandis que le parc de Thoiry… ouvrait ses portes ! En 2018, le zoo-safari des Yvelines souffle ses 50 bougies, avec tout un cortège de nouveautés. L’occasion de passer une journée dépaysante en famille ou entre amis.

Thoiry, c’est d’abord le Safari, à pratiquer en voiture (fenêtres fermées !) ou, depuis cette année, à bord d’un camion brousse, bien pratique quand on est venu en transport en commun et qui offre l’accès exclusif au parc des lions. Le circuit de 5 kilomètres, sans barrières ni frontières, traverse plusieurs territoires où cohabite une vingtaine d’espèces en semi-liberté.

Dans la Plaine africaine, on croise entre autres des autruches pas farouches, des hippopotames qui prennent leur bain, d’élégantes girafes ou encore des rhinocéros blancs dont il ne resterait que 20000 spécimens dans le milieu naturel. La Réserve d’Amérique du Nord réserve aussi son lot de rencontres mémorables : bisons imposants qui viennent frôler la voiture, impressionnants ours noirs, flegmatiques loups arctiques.

Après le Safari, le Zoo ! Venez en baskets, les collections botaniques et zoologiques s’étendent sur plus de 150 hectares tout de même… Pour en apprendre plus sur les animaux, le visiteur peut profiter des rendez-vous avec les soigneurs : toutes les demi-heures environ, ces derniers donnent leur repas à une espèce, petite ou grande, en fournissant une foule d’informations sur le mode de vie des pensionnaires. Vous saurez tout sur les macaques, les pandas roux ou les tigres !

Des nouveautés pour approcher les animaux d’encore plus près

Parmi les nouveautés 2018, ne manquez pas la Tyrolienne, longue de presque 500 mètres, qui permet de survoler une famille de lions, puis de grands herbivores d’Afrique. Les sensations fortes sont au rendez-vous ! Ne partez pas non plus sans être passé par le Lemurtrek, territoire des makis cattas et de six autres espèces de lémuriens : le parcours sur trois petites îles reliées par des passerelles permet d’observer au plus près ces adorables animaux. Le Trek Australien fait aussi partie des nouvelles attractions très réussies : le visiteur traverse une grande volière qui accueille des loriquets arc-en-ciel australiens et d’autres espèces colorées de perruches.

Avant de partir, un petit détour par le château s’impose. L’incroyable aventure de Thoiry est retracée à partir d’archives. Ou comment Paul de La Panouse, jeune héritier d’une vingtaine d’années, eut l’idée, pour sauver le château familial alors déficitaire, d’ouvrir au public le domaine et d’y créer un parc animalier comme il n’y en avait encore jamais eu en France.

Et le bien-être des animaux, me direz-vous ? Le Safari représente un des plus grands territoires pour herbivores d’Europe. Et les animaux ne semblent ni stressés ni déprimés. En 2017, 200 mammifères ont vu le jour, ce qui semble être un bon indicateur. Par ailleurs, le fonds de dotation Thoiry Peaugres Conservation (TPC) finance dans le monde entier plusieurs actions pour la sauvegarde des espèces dans leur milieu naturel.

Et pour approfondir la visite, pourquoi ne pas passer de l’autre côté ? Thoiry propose de faire découvrir ses coulisses et de partager le quotidien des soigneurs le temps d’une demi-journée. Avec quatre adultes maximum par session, immersion VIP garantie !

Texte : Sandrine D.
Crédit photo du visuel d’ouverture : S.D.

Thoiry ZooSafari
Rue du Pavillon de Montreuil
78 770 Thoiry
À 45 minutes de Paris
Vous n’avez pas de voiture ? Profitez du service de navette. Réservez votre navette aller/retour depuis la Gare de Montfort l’Amaury Méré. Ce service vous emmène aussi faire la visite du Safari à son bord.

Share Button
1 Comment
  • océan
    Répondre 6 juin 2018 at 19:06

    Une destination idéale en famille pour cet été ! Les grands et les petits y trouveront leur plaisir

Post a Comment