Le show des galettes des rois 2017

Les galettes des rois 2017 se dévoilent autour du chocolat, de la noisette, des fruits et certains alcools plus que d’autres se marient parfaitement bien avec elles.

Si l’Epiphanie sera célébrée cette année le dimanche 8 janvier, la galette qui en est son symbole est consommée tout le mois de janvier. L’occasion pour une gourmande de sélectionner quelques galettes gourmandes et une boisson qui l’accompagne.

Chocolat à La Maison du Chocolat

C’est un must et un incontournable de cette maison signée par le MOF Nicolas Cloiseau : une ganache de chocolat noir aérienne comme une Chantilly et coincée entre des feuilles croustillantes de pâte.

Chauffée très légèrement, elle est à se damner !

58, 40 € la 6 pers. www.lamaisonduchocolat.com

La théière de Lenôtre, la mangue citron coco de Saint Clair

Framboises chez Lenôtre

Une forme ultra originale, une théière, puisque Lenôtre et Guy Krenzer nous entraînent dans le charme d’un afternoon tea à l’anglaise. Inséré dans le feuilletage, le biscuit moelleux amandes-noisettes est garni d’un confit de framboises et d’une couche de crème vanillée.

Beaucoup de coins sans garniture et de pâtes en bordure sont le petit ‘moins’ lié à cette forme très originale.

59 € la 6-7 pers. www.lenotre.com

Noisette chez Yann Couvreur et au Meurice

Une forme sympathique de noisette (Scrat de l’Age de Glace aimerait !) pour la galette de Yann Couvreur qui réveille sa frangipane par un pointe de fleur de sel.

24 € la 4-5 pers au 137 avenue Parmentier dans le 11 ème

Une autre approche pour Cédric Grolet qui a reçu en septembre dernier le prix ‘Relais Desserts de meilleur pâtissier 2016’, celle d’un palace…. La galette est très généreuse en frangipane, le dessus est une croûte merveilleusement caramélisée en douceur.

80 € pour 6 pers au tea time du Dali et à commander 48 h à l’avance si vous souhaitez l’emporter, 01 44 58 10 10

Noisette de Yann Couvreur et du Meurice

Pistache-framboise pour Picard

Une frangipane pistache et des brisures de framboises garnissent la galette 2016 aux côtés de celles à la fleur d’oranger, aux pommes, au chocolat. A finir de cuire au four pendant 35 mn, le produit étant surgelé.

6, 90 € la 4-6 parts ; www.picard.fr

Meringue à La Meringaie

Pas vraiment une galette mais une couronne meringuée-macaronnée avec des fruits frais, de la Chantilly.

La Marie-Antoinette est à 29 € la 6 pers. au 21 rue de Lévis 17 ème Paris

Mandarine pour Christophe Michalak

La ‘Fantastik’ galette de ce pâtissier se pare d’une crème amandine et d’une marmelade de mandarine corse. Une signature : un bouclier pour les fans de super héros.

48 € la 6-8 pers www.christophemichalak.com

Surgelées… chez Toupargel et Picard

Noisette, gianduja, pommes à La Grande Epicerie du Bon Marché

Bonne idée que cette galette qui va satisfaire les goûts de tous puisque sur 6 parts, il y a 3 parfums : noisette, pomme, gianduja.

29, 50 € la 6 parts au Bon Marché

Mangue coco citron pour Saint Clair

De l’exotisme, de la fraicheur, des couleurs en un équilibre acidulé-doux pour cette belle galette dessinée en corolle.

C’est la crème d’amande qui est agrémentée d’une compote de mangues et de dés un peu citronnés ; la croûte du dessus est caramélisée et saupoudrée de noix de coco.

43 € la 6-8 pers, à chercher au Pavillon Dauphine, place du Maréchal de Lattre de Tassigny 16 ème ou www.galettedesrois.saintclair.com

La Meringaie et La Maison du Chocolat

Un diamant chez Monoprix, un Louis d’Or pour Toupargel, des fèves Jaguar pour Sève à Lyon

Chocolat malgache ou pistache-framboise : deux sortes de galettes chez Monoprix et pour 10 chanceux une fève à l’effigie d’un diamant qui leur fera gagner un vrai diamant rose d’une valeur de 3 500 €.

C’est le chef Philippe Gauvreau (2 étoiles au Michelin) qui signe cette année la galette de ce spécialiste des surgelés.

La frangipane de la galette du bon Roi Louis est traditionnelle à l’amande avec une pointe de rhum. Quelques 50 personnes découvriront un véritable Louis d’Or d’une valeur de 117 € au cœur de la pâte.

9, 98 € la 6 parts ; www.toupargel.com

Des fèves « Jaguar » pour le chocolatier pâtissier lyonnais Sève

Le lyonnais Sève et le concessionnaire Jaguar Automotion Lyon se sont associés pour proposer au coeur de la galette praline rouge avec une collection de 15 voitures et un sésame pour se voir offrir des cadeaux griffés de la marque automobile. www.chocolatseve.com

Une bouteille à apporter en complément de la galette offerte

Tout le mois de janvier, il est de tradition de partager, d’apporter à famille et amis une galette des rois. Pensez aussi à la boisson que vous apporterez en complément : du champagne, une bière, du poiré.

Les coffrets Nicolas Feuillatte et Jacquard

Pour un cadeau accompagnant une galette traditionnelle, rien de mieux que les offres coffret de champagne avec un simple étui bleu nuit et l’étiquette bleutée pour la maison Nicolas Feuillatte (27 €)

un tablier de sommelier pour la maison Brimoncourt (80 €),

un flacon de Veuve Clicquot caché dans une boîte qui réinterprète les panneaux de signalisation routière (44 €),

une vineuse cuvée de rosé, le Rosé Vintage 2010 Cuvée Alpha de la maison Jacquard (115 €),

un assemblage traditionnel à 60 % Pinot Noir et 40 % Chardonnay, celui de la maison Pol Roger dans son Brut Vintage 2006 aux notes de coing et de pommes (58 €),

un Extra Brut de la maison Billecart-Salmon et sa carafe inspirée du flacon originel dans lequel Nicolas François Billecart servait ses vins en 1818 (200 €);

un super luxueux attaché-case pour Berluti-Krug en édition limitée à 100 exemplaires (1 Krug Grande Cuvée et 2 verres à 3 600 €).

La Veuve Clicquot Ponsardin et Krug pour le groupe LVMH

Si vous savez que la frangipane de votre galette est fortement connotée rhum; alors optez pour un verre de vieux rhum le Saint James XO pour ses notes fruitées de pruneau et de figue avec une pointe d’épices. Issu d’un assemblages de rhums vieillis entre 6 et 10 ans, ce Saint James sera complexe sans être trop dominant sur la galette. à partir de 29, 95 € en gms.

Pour la galette de La Maison du Chocolat, comme pour tous les desserts cacaotés ; en aucun cas du champagne mais du porto, un grand porto de la maison Kopke, « la » maison la plus ancienne de Porto fondée en 1638 et réputée pour ses blancs âgés. Référence en matière de ‘colheitas’ (portos issus d’une même année), Kopke propose aujourd’hui un superbe porto blanc de 30 ans : une belle couleur jaune paille, des tanins ronds et un équilibre parfait en bouche avec des notes de noix et de figues sèches (80 €).

Le Kopke blanc 30 ans et d’autres belles maisons et quitas (Gran Cruz, Niepoort, Ramos Pinto, Andresen, Queveda, Quinta do Grifo…)

Moins cher que ces beaux portos mais allant très bien sur un dessert chocolaté, innovez avec un vin de paille du Jura (Arbois), le Cellier Saint Benoît 2010. Très petite production pour ce vin issu des plus belles grappes des vieilles vignes de Denis Benoît ; trois cépages (50 % de Ploussard, 25 % de Savagnin et de Chardonnay) pour un moelleux assez sucré (+ 100 g / sucre par litre). 03 84 66 06 07; env. 20 €.

Vin de Paille du cellier Saint Benoît dans le Jura

Grive Dorée by Chantegrive

Pour les autres galettes avec frangipane aux fruits, le 100 % Sémillon Grive Dorée by Chantegrive que j’ai testé dernièrement me semble parfaitement convenir. Vin doux et moelleux, sans être liquoreux ; il est subtile et gourmand tout en étant vif en même temps ; laissant poindre des notes de fleurs blanches, d’abricot et de pêche.

Marie-Hélène Lévêque gère cette propriété familiale démarrée par ses parents en 1966 et peut s’enorgueillir de belles cuvées comme Grive Dorée (12 €), Caroline en rouge et en blanc et même un Cérons, petite appellation de Sémillon et Sauvignon qui tend à disparaître des domaines et qu’elle entend préserver sur sa centaine d’hectares. www.chantegrive.com

La Trinitaine pour du cidre, un Poiré de Domfront, une blanche de la Brasserie du Mont-Blanc

Pour les enfants, des bulles mais ‘light en alcool’ à l’image du cidre rosé La Trinitaine (4, 30 € la 75 cl), du poiré (cidre de poires ; en particulier celui du Sud-Ouest de la Normandie, le Poiré de Domfront, une AOP connue pour ses poirés millésimés, compter de 5 à 12 € la bouteille ; www.poire-domfront.fr). Pour les ados, une bière douce….. et hiver oblige, une blanche comme neige d’une brasserie de montagne, la Blanche de la Brasserie du Mont-Blanc (4, 50 € les 75 cl).

Prix susceptibles de modification selon les points de vente.

Certains visuels fournis par les marques, d’autres par ML de Vienne, G Houdou.

En ouverture d’article : la galette de la Grande Epicerie ( Bon Marché )

 

 

 

 

 

 

 

Enfin et pour revenir aux galettes, on n’oubliera pas le RV des « galettes du coeur » ! Pour la 13 ème année, grands chefs et pâtissiers de renom se mobilisent à Paris pour offrir des galettes dont le profit intégral ira au POIC, une pathologie orpheline les Pseudo Obstructions Intestinales Chroniques.

Rendez-vous donc Place St Germain (6 ème) le samedi 7 janvier entre 9 et 12 h pour acheter votre galette. L’an passé, 12 000 euros ont été récoltés et parmi les donateurs on peut citer Potel & Chabot, Pierre Hermé ‘le’ pâtissier mondial N° 1, Cherrier, Kayser, Savoy, Génin, Constant, Gagnaire, Saint-Clair, Rostang, Marchal, le Plaza Athénée, ect…..

Prix entre 10 et 60 € la galette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share Button
3 Comments
  • Malika
    Répondre 3 janvier 2017 at 17:51

    Belle sélection !!

  • jean
    Répondre 5 janvier 2017 at 10:37

    appétissant pour le prochain w end : top

  • justine
    Répondre 8 janvier 2017 at 11:18

    tellement bon mais tellement grosissent

Post a Comment