Lewarde et Delloye en Nord / Pas de Calais

Les anciens puits du bassin minier de Lewarde et la fosse de Delloye ont été transformés en un passionnant musée, une manière de conserver la mémoire de la mine et du travail des gueules noires dans cette région là.

 

Depuis la sortie en 1993 du film de Claude Berri, Germinal, les Français et leurs voisins belges se passionnent pour l’univers de la mine et cette partie intégrante de leur patrimoine industriel. Et depuis cette date, entre 150 et 170 000 personnes visitent chaque année le plus important centre minier du pays transformé aujourd’hui en musée.

Vue aérienne du site

Vue aérienne du site

 

C’est là une visite qu’il faut faire avec vos enfants afin qu’ils comprennent mieux la vie sous terre, l’épopée du charbon, la rudesse du travail d’antan. Curieusement on pourrait penser que le lieu est triste puisqu’il signe la fin d’une époque ; hors il n’en est rien, car les visites sont guidées par des médiateurs culturels lesquels parlent avec passion du métier de la mine.

La verrière des machines

La verrière des machines

 

Très concrètement vous parcourrez le même chemin que celui emprunté par les mineurs : salle des bains douches dite « salle des pendus » car les vêtements y étaient accrochés au plafond, lampisterie pour recevoir sa lampe, descente au fond des galeries à 450 mètres sous terre (l’impression fictive de plongée dans les entrailles du puits est fort bien rendue) et vue sur les différents travaux d’extraction du charbon avec ambiance sonore et vidéos.

Le chevalement de la mine

Le chevalement de la mine

La lampisterie

La lampisterie

 

Un peu plus techniques, diverses expositions regroupant quelques 15 000 objets complètent la découverte du monde de la mine. Le carbonifère, la vie quotidienne des mineurs à travers leur habitat, leurs sports et loisirs, leur musique, les énergies d’hier, d’aujourd’hui et de demain : tout est parfaitement expliqué parfois de manière ludique sur le quotidien des gueules noires (salle dite des pendus pour l’espace où étaient accrochés, pendus les vêtements et casques avec lesquels ils descendaient au fond du puits).

 

Une manière très émouvante de se plonger dans un univers qui existait encore dans cette région jusque dans les années 90 et en Lorraine jusqu’en 2004.

 

Centre Historique Minier

Fosse Delloye

BP 30039

59287 Lewarde

Tél : 03 27 95 82 82

www.chm-lewarde.com

La visite est réalisée, commentée par d'anciens mineurs

La visite est réalisée, commentée par d’anciens mineurs

Visuels de P Cheuva et du centre minier de Lewarde

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment