Livre : tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part

 

Un livre passionnant qui va au-delà de l’amour en décrivant les méandres amoureux de l’âme sœur.

Ce roman se lit comme un thriller. Une jeune femme donne des conseils psychologiques à la télévision sur les relations entre couples. Mais elle-même traîne sa vie sans trouver le réel amour et chaque jour elle commence sa journée par un café sur l’Ile Saint Louis. Une femme y est en permanence et le dialogue s’instaure avec la femme plus mûre qui lui raconte sa vie ; à savoir une vie semée d’amours fugaces jusqu’à la rencontre d’un homme avec lequel elle rencontrera plus que le grand Amour.

 

Les pages se succèdent démontrant les émois, les angoisses, les plaisirs, les tourments de la femme qui attend son amant. Fort bien décrits les sentiments de la femme sont bien plus forts que ceux de l’Amour et l’auteure évite l’écueil des attirances purement physiques. Normal, me direz-vous, car rien n’est physique dans cet amour là ; ce livre touchant à la passion en un impossible amour.

Amour impossible affectivement, car les deux amants devront attendre toute une vie avant de s’unir à jamais. En effet, ces deux êtres sont des âmes sœurs et l’ouvrage développe la vie tourmentée de cette femme à la poursuite affective de cet homme : elle ne sait pas qu’il est son âme sœur alors que lui en a conscience et vit différemment cette passion.

Ce livre est un roman de développement spirituel sur le thème de l’âme sœur, la rencontre prédestinée de deux âmes. L’intérêt réside dans ce sujet fort peu abordé en littérature et très bien décrit par Sabrina Philippe, une psychologue et enseignante à la faculté catholique de Paris.

Un amour impossible, un parcours initiatique, une expérience qui touche à l’intime et à l’universel de la passion en même temps. Voilà un ouvrage qui donne des clés pour vivre autrement le couple, la rencontre.

Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part

Editions Eyrolles

auteur : Sabrina Philippe

14, 90 €, parution le 26 janvier 2017

 

 

Share Button
1 Comment
  • belle femme asiatique
    Répondre 29 mars 2017 at 18:51

    Thank you for writing this awesome article.
    I’m a long time reader but I’ve never been compelled to
    leave a comment. I subscribed to your blog and shared this on my Twitter.
    Thanks again for a great article!

Post a Comment