A Ostrava, Vitkovitce, le coeur d’acier de Moravie du Nord

Au Nord Est de la République Tchèque, Ostrava, ancien poumon et cœur d’acier de la Moravie Silésie, a réussi sa reconversion. Premier volet d’une balade qui m’a conduit dans toute la Moravie.

A Ostrava, le site sidérurgique de Vitkovitce est le second lieu le plus visité en Tchéquie après le château de Prague … et pourtant Vitkovitce est plus proche d’Emile Zola et de Jules Verne que d’une mégapole du XXI ème siècle.

Curieux paradoxe que cet ensemble qui bruissait de toutes parts au XIX ème siècle avec quelques 50 000 personnes qui y habitaient et y travaillaient dans la noirceur du charbon et la chaleur bruyante des hauts fourneaux et qui aujourd’hui s’est transformée en ville fantôme avec des chevalets, des trains de mine, des réservoirs et de gigantesques tuyaux tous complètement obsolètes, rouillés et inertes.

Ici et à l’opposé des mines françaises du nord de Lens et de Lewarde ; c’est tout le process de sidérurgie & métallurgie qui est « encore sur pieds » : de l’extraction du charbon à la fabrication de l’acier. Sur 15 hectares, les enchevêtrements de ferraille s’alignent, se croisent, roulent au sol et montent jusqu’à 50 mètres de haut ; permettant au loin de voir quelques autres usines de transformation d’Arcelor Mittal encore en activité et quelques improbables forêts qui résistent aux échappées de fumées.

 

Par décret les mines ont été ouvertes en 1828 et le 1 er haut fourneau a commencé son travail en 1836, non stop pendant 10 ans, date d’une première maintenance. Propriété de l’archevêché d’Olomouc, le lieu a été repris par les Rothschild jusqu’en 1939 où l’ensemble est devenue le centre d’approvisionnement en armements de tous genres du III ème Reich. Nationalisé en 1945, le site a poursuivi son activité avant une fermeture définitive en 1998 et une inscription au patrimoine mondial de l’Unesco en 2002.

Par un ascenseur de verre on monte aujourd'hui en quelques secondes au sommet du chevalet appelé tour Usain Bolt

Par un ascenseur de verre on monte aujourd’hui en quelques secondes au sommet du chevalet appelé tour Usain Bolt

Germinal n’est pas loin ; et les tours d’acier de Vitkovice élèvent encore dans le ciel leur brutalité, leur dureté inhumaine. Cependant cette ville fantôme qu’on visite aujourd’hui comme un témoignage d’une certain passé, possède, malgré l’absence de vie ouvrière au travail, quelque chose de terrifiant et de magique à la fois qui en fait toute son étrangeté et sa beauté.

Accessoires vestimentaires des derniers sidérurgistes

Accessoires vestimentaires des derniers sidérurgistes

Des éclairages magiques la nuit

Des éclairages magiques la nuit

La tristesse de ce lieu vide et fantôme est heureusement troublée par quelques cris d’ados en balade pédagogique avec leurs classes ou par les applaudissements lors des concerts qui ont lieu dans l’ancien réservoir à gaz transformé en salle de spectacle et amphithéâtre pour séminaires. Dans l’enchevêtrement des blocs, tubes et réservoirs d’acier ont été installés deux musées : un musée sur la révolution industrielle et ses grandes découvertes, une cité des sciences et des techniques. Ces musées plaisent à tous les publics car l’interactivité y est majeure, vous permettant d’éclairer une pièce en pédalant sur un vélo ou de visionner en 3D la chaleur de votre corps en déplacement.

La cité fantôme et endormie se réveille donc soit au son des instruments de musique, soit aux bruitages plus doux des techniques du XXIème siècle, soit au pas cadencé des cols blancs venus palabrer en congrès et on ne peut que saluer la belle reconversion d’un patrimoine industriel en site touristico-pédagogique.

L'ancien réservoir à gaz a été transformé en salle de congrès et de concerts

L’ancien réservoir à gaz a été transformé en salle de congrès et de concerts

Infos pratiques sur divers sites :

http://www.czechtourism.com/fr/t/ostrava/

http://www.czechtourism.com/fr/c/ostrava-vitkovice/

http://www.dolnivitkovice.cz/domu

www.landekpark.cz

https://www.colours.cz/about-festival/photogallery    pour les manifestations musicales

Le nouveau centre des sciences et technologies

Le nouveau centre des sciences et technologies

Si vous voulez visiter ce lieu pendant les vacances de la Toussaint, il y a des vols directs de Paris à Ostrava par la compagnie Smartwings

http://www.smartwings.com/fr/

Une pièce de musée là exposée : une des premières voitures à vapeur

Une pièce de musée là exposée : une des premières voitures à vapeur

 

Voir aussi les autres articles sur la Moravie : http://levasiondessens.com/kromeriz-en-moravie-du-nord/

et      http://levasiondessens.com/stramberk-ou-le-charme-morave/

 

 

 

 

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment