Ouvertures des hôtels Alfred Sommier, Fauchon Paris, Royal Madeleine

Coup de cœur pour 3 nouveaux hôtels à la Madeleine : l’hôtel Alfred Sommier,  Fauchon l’Hôtel Paris. et le Royal Madeleine.

La vieille dame qu’était le quartier de la Madeleine n’est plus : cela bouge sérieusement près du Fg Saint Honoré avec ces deux superbes nouveaux hôtels.

L’Hôtel Alfred Sommier : un hôtel particulier entre atmosphère XVIII ème – Versailles et contemporain

Ambiance XVIII ème siècle dans cette suite de l’Alfred Sommier

Les fastes du XVIII ème siècle devaient plaire à cet industriel du sucre devenu colossalement riche, Alfred Sommier ; puisqu’il achète en 1875 Vaux le Vicomte qu’il restaure admirablement. Adoptant les codes de l’aristocratie de l’époque, cette bourgeoisie s’initie au beau, au rare. Pour ses affaires, le jeune Sommier se doit donc de recevoir dans un cadre symbole de sa prospérité ; d’où la construction rue de l’Arcade de son hôtel particulier.

Cour intérieure pour une légère collation

Repris par un descendant de la famille Sommier, le lieu ressemble fort peu à un hôtel pour touristes ; mais plutôt à la demeure grand luxe où ses propres habitants vous recevraient.

Certaines caractéristiques des hôtels haussmanniens sont présentes se mêlant aux boiseries or typiques du XVIII ème : porte cochère ouvrant sur une cour intérieure transformée en jardin d’été, escalier monumental avec des caryatides pour le soutenir, rampe en fer forgé, belle hauteur sous plafond mettant en valeur les dorures, les moulures, les cheminées, les trumeaux, les fenêtres à crémone, les parquets blonds.

L’escalier en pierre et ses caryatides

Mais la modernité pointe dans divers détails, dont les grandes photos sous plexi et surtout l’astucieuse salle de bain cachée derrière la tête de lit avec un dressing lui aussi camouflé.

Il y a un réel cachet dans cet ensemble, surtout si on aime le XVIII ème !

Un trumeau dans une des pièces de réception

80 chambres dont 20 suites, à partir de 350 €

20 rue de l’Arcade

75 008 Paris

Tél : 01 88 22 33 44

Fauchon l’Hôtel Paris : tous les codes Fauchon réunis en un hôtel

L’emblématique boutique de gourmandises créées en 1886 s’offre un nouvel écrin (en partie gourmand d’ailleurs !) en se déplaçant de quelques mètres et en investissant deux lieux historiques du quartier, la boutique Baccarat et le vieux bar à whiskies, Le Forum.

Chambre de luxe du Fauchon l’Hôtel Paris

C’est là le premier hôtel de la maison Fauchon et d’emblée le concept affiché est celui du luxe, d’une certain art de vivre à la française. En témoigne l’intégration de l’hôtel dans la chaîne Leading Hotels of the World.

Les codes couleurs sont ceux de Fauchon : rose, or, noir : autant dire que les femmes se sentiront merveilleusement bien dans les divers espaces. Néanmoins ce girly parisien nettement affiché n’est en rien mièvre, niais, poudré et vieillot. Les hommes se sentiront très à l’aise dans leurs chambres, car les attentions féminines sont discrètes et diverses formes rectilignes et contemporaines sont plus brutes et masculines à l’image de la réception. Et assurément il y a quelques beaux flacons d’alcool à tester dans la bibliothèque du rez-de-chaussée !

La bibliothèque pour boire un whisky ….

37 chambres et 17 suites à partir de 650 €

4 Bd Malesherbes

75 008 Paris

Tél : 01 87 86 28 00

Le bar reprend aussi les codes rose, noir et or de Fauchon

Le Royal Madeleine : une maison bourgeoise réaménagée en hôtel

Le jardin d’hiver du Royal Madeleine

On dirait une maison de province dont on aurait réuni les deux bâtisses, la famille s’agrandissant au fur et à mesure des générations.

En effet, nous voilà sur deux bâtiments avec un passage totalement rénové et qui à l’origine aurait du être une voix de chemin de fer !

Le parti pris est la douceur des teintes, une grande luminosité via une haute véranda et un petit côté campagne véhiculé par les tomettes, les chaises cannées du jardin d’hiver et la simplicité du mobilier ; donnant aux clients le sentiment d’une maison d’hôtes.

La clarté des chambres aux diverses couleurs poudrées contraste avec le sombre des papiers peints des couloirs ; comme pour mieux mettre en valeur la lumière des chambres à coucher.

Bravo aussi au spa si gai alors qu’il est (bien sûr) en sous-sol.

Un espace spa bien-être très lumineux

59 chambres à partir de 210 €

29 rue de l’Arcade

75 008 Paris

Tél : 01 84 25 70 00

 

Share Button
No Comments

Post a Comment