Philippe Fertray dans PAS d’souci !

Par Philippe Fertray, un one – man show totalement loufoque, déjanté sur la sémantique.

Le rideau s’ouvre sur un hurluberlu parlant en pleine cambrousse à des cochons se roulant dans leur fange. Le ton est donné : voilà un spectacle folle-dingo, ubuesque, décalé, déroutant, caricatural, incongru…

Oui, autant d’adjectifs qui caractérisent 1 h 20 de monologue de Philippe Fertray dont le but est de rire de tout et de rien, de tourner en dérision tous les publics, de s’évader sur les chemins les plus fous et les plus tortueux du délire autour des mots, des expressions de notre langage courant.

La prétention d’un galeriste

Philosophes et profs de français guindés : abstenez-vous, sauf si vous êtes capables de vous libérer de toute sémantique classique.

 

Philippe Fertray a déjà séduit le festival Off d’Avignon en 2017 ; à Paris, il sait à nouveau et plus que jamais railler les différents personnages dont il pointe les anomalies, le ridicule ; en particulier un galeriste snob et prétentieux, une actrice de cinéma qui pourrait ressembler à une Arielle Dombasle, un sportif concentré sur sa perf’, un touriste rentrant des US ….

Ouvrir ses chakras : une aspiration très 2018

On sort du classique, du rationnel pour sombrer dans le farfelu le plus complet mettant en exergue les tics de langage et les abus tex-tuels de tous ces personnages qui sont raillés.

Pas d’souci ….. Avec Fertray vous serez dans la « déconne » totale et çà fait du bien aux zygomatiques !

Se recentrer sur son moi

Même quand la salle n’est remplie que de 12 personnes, comme le soir de ma venue, Fertray assure grave comme disent les jeun’s.

Pas d’souci

Théâtre de la Contrescarpe

5 rue Blainville

75005 Paris

résa au 01 42 01 81 88

www.theatredelacontrescarpe.com

attention le spectacle ne se joue pas tous les soirs

 

 

 

Visuels de Federico Garcia – Mochales

 

Share Button
1 Comment
  • Bertie
    Répondre 17 avril 2018 at 13:47

    Je confirme
    Spectacle un peu décalé et amusant

Post a Comment