Picasso, Lever de rideau , l’arène, l’atelier, l’alcôve au Jenisch Vevey

Exposition temporaire du maître espagnol au Musée Jenisch de Vevey : Picasso Lever de rideau, l’arène, l’atelier, l’alcôve.

« L’art est fait pour réveiller les gens, les obliger à comprendre le monde dans lequel ils vivent, un monde pas comme ils croient », affirmait Picasso obsédé par une seule ambition, voir et faire voir.

L’exposition voulue ici est placée sous l’enseigne du théâtre et du désir du spectateur dans l’attente du rideau qui se lève.

Picasso, son oeuvre et son public (pl 1 de la Suite des 347 )

Dès 1905 Picasso par sa série des Saltimbanques s’intéresse à l’univers du spectacle et en 1968, ses planches érotiques de la Suite des 347 prouvent encore que ce thème est cher au cœur de l’artiste.

Prêts extérieurs de collections prestigieuses, dépôts de la Fondation Werner Coninx et de la Fondation Jean et Suzanne Planque ; les estampes de Picasso témoignent de 60 ans de création.

De la piste aux étoiles au sable brûlant des arènes il n’y a qu’un pas vite franchi par le crayon de l’artiste et les prouesses du cirque de se mêler aux ballets des taureaux, des chevaux et des toreros. Le cirque, la corrida sont omniprésents, spectacles où la mort rôde, où la mort a le rôle principal, où le spectateur s’identifie tantôt à la bête tantôt à l’homme.

Au cirque écuyère, clown et Pierrot  ( pl 42 de la Suite des 347 )

On sent que l’artiste est fortement influencé par les métamorphoses d’Ovide et bien sûr le Minotaure se retrouve au cœur de nombreuses compositions. La dualité entre Picasso et la bête dans toute sa monstruosité est sous-jacente : monstruosité de création, de passion, de violence, de tendresse….

Dans la 3 ème partie de l’exposition, l’alcôve, s’exhibent les jeux amoureux. L’amour est ici représenté de manière crue, voire bestiale : la sexualité vitale et débordante de Picasso embrasse celle obsessionnelle de la création picturale. Chez lui l’érotisme est susceptible d’engendrer l’œuvre, de générer la création ; même si les estampes ici présentées sont celles d’un homme de plus de 87 ans.

Minotaure caressant une dormeuse – 1933

Musée Jenisch de Vevey

Av. de la Gare 2

1 800 Vevey

+ 41 21 925 35 20

Exposition temporaire du 21 juin au 7 octobre 2018

Le musée Jenisch : vue de l’extérieur

Comment venir au Musée Jenisch ?

De Paris le Lyria dessert de nombreuses villes en Suisse dont Lausanne dans le canton de Vaud. Maintenant le TGV Lyria propose même des offres combinées permettant de joindre Vevey et Montreux via Lausanne avec une réduction de 40 % sur la partie réseau CFF sur le prix habituel du billet.

Vevey est tout comme Montreux connu pour le charme de ses promenades en bord de lac. Mais le musée est plutôt en centre-ville de Vevey et on reconnaît facilement la grande bâtisse au style néo-classique du musée.

www.tgv-lyria.com

www.montreuxriviera.com

 

Certains visuels fournis par le musée et J Gremaud ; en ouverture ‘faune dévoilant une femme’ de la Suite Vollard 1936

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment