Produits du terroir japonais

Saké, miso, thé vert, yuzu, mirin, navet daikon, wagyu, umami & dashi : connaissez vous ces produits japonais ?

Sauce de soja, thé vert : autant de notions que vous utilisez sûrement en cuisine et le yuzu si vous ne savez pas comment l’accommoder vous l’avez sûrement goûté dans des desserts ou en écume – espuma sur un poisson.

Mais les autres noms vous semblent barbares ?

Yuzu et autres agrumes séchés de Nakayama

Le wagyu est un superbe bœuf et le produit d’une technique spéciale et de soins attentifs apportés par les producteurs : grange aérée, alimentation à base de foin et de composants à haute valeur nutritive, massage à la bière ou au saké, ect…. En résulte une viande dont la texture fond en bouche et dont le goût est très riche et voluptueux. La particularité de cette viande est un persillage accru, de fines stries de graisse qui améliorent saveur et tendreté.

Le miso est un condiment traditionnel japonais à base de soja fermenté qui existe depuis plus de 1 000 ans. La recette, la durée de fermentation et la saveur du miso varient en fonction de chaque région. Comme ce condiment conserve bien les aliments ; on l’utilise pour la préparation des viandes, des poissons, la confection de soupes ; s’il est considéré comme un condiment c’est avec les légumes et même les pâtisseries qu’il est préconisé.

Alcool doux le mirin de Sumiya Bunjiro Brewery

Le mirin est un condiment traditionnel japonais sous la forme d’un liquide doux et sucré. Alcool titrant à environ 14 °, le mirin est utilisé pour griller, mijoter le poisson, la viande ; en vinaigrette , voire même en alcool pour imbiber un baba.

Le dashi se rapporte à un liquide dans lequel des ingrédients d’origine animale ou végétale ont été trempés ou cuits à feu doux pour extraire la saveur d’umami. Bonite sèche, varech, sardines séchées sont utilisées pour créer le dashi. De son côté l’umami se révèle être une des 5 saveurs de la cuisine japonaise après le sucré, le salé, l’acide, l’amer. On utilise l’umami contenu dans les algues, les champignons, les aliments fermentés pour faire ressortir la saveur naturelle des ingrédients et offrir un assaisonnement aux aliments à faible teneur en matière grasse.

Du wasabi

A découvrir dans les épiceries et les restaurants japonais.

Pour composer une boisson proche du thé à partir d’haricots

La dernière originalité japonaise : Motto Burger, le burger tokyoïte.

En japonais motto signifie ‘sortir du lot’ ! C’est chose faite avec ce fast-food proche des Champs Elysées dans la rue de Ponthieu.

Ici le burger américain est bousculé et hautement japonisé par le chef Yasuo Nanaumi qui a créé 6 recettes inspirées de la gastronomie nippone. Place au choux, aux betteraves japonaises (Chioggia), au miso, au vinaigrette au yuzu, au daikon (radis blanc) associés à du porc, du bœuf, de la volaille lesquels ont été coincés entre deux tranches de pain brioché.

Les frites flirtent plus avec la tradition française et retour au pays du soleil levant avec les desserts : tiramisu au thé vert, salade de fruits au saké et les Dorayaki, des pancakes généralement garnis de pâte d’haricots rouges. A accompagner de la fameuse limonade Ramuné.

Pour la déco, béton ciré et lambris de bois, photos en noir et blanc des rues animées de Tokyo avec le marché aux poissons de Tsukiji, l’animation de Shinjuku, le carrefour de Shibuya, les échoppes traditionnelles d’Asakusa, les néons de Ginza : on est presque transporté au cœur de la capitale japonaise.

Motto Burger

44 rue de Ponthieu

75008 Paris

ouvert du lundi au samedi

Formule à partir de 12, 90 €

 

 

 

 

 

 

Share Button
2 Comments
  • estelle
    Répondre 9 avril 2017 at 22:24

    J’adore la cuisine japonaise

  • Gaëlle
    Répondre 11 avril 2017 at 11:34

    Ca donne envie d’essayer.

Post a Comment