Quelle glace dans votre congélo’ en 2018 ?

Après un hiver maussade, çà y est : le soleil pointe le bout de son nez et l’envie de manger des glaces se fait aussi sentir. Sélection des saveurs les plus gourmandes pour un shopping givré.

Dessert préféré des Français, la glace est souvent bien présente en fin de repas et les gourmets ont raison car ses bénéfices sont nombreux. Mais attention aux appellations : le terme « crème glacée » garantit la présence de matières grasses exclusivement laitières (lait, crème fraiche) ; à l’opposé du mot « glace » qui peut contenir des matières grasses végétales comme la coprah, la coco, la palme.

California Bliss au yaourt et vegan

N ‘hésitez pas à consommer des glaces : celles – ci ont un aspect santé indéniable. En effet, les glaces sont des produits sucrés peu caloriques par rapport à certains autres desserts. 2 boules de crème glacée apportent 180 Kcal et 2 boules de sorbet environ 100 Kcal. Le sorbet est donc bien moins calorique que la crème glacée.

La crème glacée est riche en calcium et 2 boules apportent autant de calcium qu’un verre de lait.

Les sorbets sont bons pour la ligne et la plupart d’entre eux contiennent moins de 1 % de matières grasses sauf le sorbet à la noix de coco.

Ma sélection givrée

California Bliss

Nouvel intervenant sur le marché, California Bliss concocte des recettes à partir de yaourt à 0 % de matière grasse et de lait écrémé. Ces frozen yogurts sont sans gluten.

Si la gourmandise n’est pas vraiment là, la variété des parfums est grande : été comme hiver, 3 ou 4 saveurs originales sont à découvrir telles que mandarine, cheesecake, coco qui complètent un choix important de plus de 50 parfums déjà réalisés.

L’originalité réside dans la présentation de la glace (pot, cône, intérieur d’une brioche). Des toppings peuvent être ajoutés (fruits frais de saison, billes sucrées, granola croustillant, bonbon…).

3, 50 € sans topping la bliss cup ; 5, 50 € les toppings à volonté ; à Aix, Marseille et Paris.

Il n’y a pas que les enfants qui vont adorer les glaces Kinder !

Kinder ice cream

Vos enfants adorent les barres chocolatées ; ils plébisciteront à fond les glaces Kinder et vous aussi.

Aucune raison de les réserver aux seuls enfants : ces glaces sont ultra gourmandes et j’ai vraiment aimé les cônes.

Au centre de la glace aux noisettes, une sauce chocolat, un disque en chocolat avec des pépites cacaotées qui ferme le tout.

Régressif en diable mais cela fait du bien de retomber ‘gourmandement’ en enfance !!

Boîte de 4, de 3, 49 à 3, 59 € ; en gms.

Carte d’Or

40 ans d’expériences et de créativité pour cette marque phare des congélateurs de grandes surfaces !

Après les variétés côté parfums, le foisonnement et l’adjonction d’air dans l’élaboration de la glace pour un produit consommable dès sa sortie du congélateur ; place en 2018 aux produits bios.

Fabriquée dans le Grand-Est, la gamme ‘Les Bio’ de Carte d’Or avance prudemment sur ce segment avec 4 parfums seulement : vanille malgache, cacao péruvien, pistache méditerranéenne et café colombien.

Approche bio pour Carte d’Or cette année

La pistache m’a beaucoup déçue par une couleur trop chimique et une faible saveur ; en revanche le parfum ‘café torréfié’ est réussi.

Petit format du bac qui fait 250 g et affiche un prix allant de 3, 79 à 3, 89 € ; en gms.

Pierre Chauvet

En Ardèche Pierre et sa femme sont artisans chocolatiers & glaciers depuis 25 ans.

Leurs glaces et sorbets sont fabriqués à partir de produits issus de l’agriculture biologique (lait frais, beurre et crème fraiche d’une laiterie ardéchoise) ainsi que les fruits sélectionnés auprès de producteurs locaux.

Pierre Chauvet, un artisan chocolatier en Ardèche

En complément des chocolats en tablettes et des bonbons ; place aux pots gourmands à l’image du parfum ‘ cacahuètes marbrées de caramel’ qui est excellent et hautement régressif ; alors que le citron est à mon sens amer et manque cruellement de sucre.

Gourmandise garantie avec ce praliné de Magnum

6, 95 € le pot d’1/2l ; en boutique à Aubenas et à Valence ; en ligne et livrable partout en France sur www.pierrechauvet.com

Magnum

Coup de cœur pour le praliné de cette marque, synonyme de plaisir, de sensualité lors de ses pubs’ à la télévision.

Mais il est vrai que la gourmandise est réellement présente ; surtout dans le pot où la crème glacée aux éclats de praliné est recouverte d’une enveloppe chocolat noir qui craque sous la dent.

A placer quelques secondes au microondes à la sortie du congélo pour un instant ultra gourmand : une glace fondante sous une carapace à briser pour la dénicher : top !!!

3, 80 € la boîte de 4 bâtonnets et 4, 90 € le pot de 440 ml ; en gms.

Le fruit et le vegan : à l’honneur chez Picard

Picard

Comme il se doit beaucoup de nouveautés chez ce spécialiste de surgelés avec 2 produits qui ont retenu mon intérêt : les bâtonnets colorés de fruits frais (pomme kiwi concombre ; fraise pastèque ; mangue ananas coco) et les spécialités ‘vegan’ au lait d’amande sauce caramel et lait de coco sauce chocolatnoir.

Les bâtonnets sont ‘plein fruit’ ; mais c’est dommage de mélanger autant de fruits et on retrouve moins la saveur de la frais étouffée par la pastèque ou celle de la manque annihilée par la coco-ananas.

2, 50 € les 5 bâtons ; spécialité glacée végane à 4, 70 € le pot de 355, g ; en boutiques Picard.

 

Pierre Hermé

Du pâtissier N° 1 on connaît le sandwichs glacés (glace entre deux couches macaronées) qu’il a appelés Miss Gla’gla disponibles dans ses boutiques et sur le net.

Mais étant le ‘Monsieur du Sucré’ du palace parisien, le Royal Monceau ; Pierre Hermé a concocté pour cet hôtel un dessert inédit qui m’a interpellée : un kakigori.

Il s’agit d’une glace traditionnelle japonaise qu’il a découverte il y a 20 ans. Sa texture est différente de nos glaces car la glace est râpée et vaporeuse ; d’où un aspect doux comme du coton. Pierre Hermé l’a parfumée au sirop et agrémentée de fruits frais. C’est ultra léger en bouche et peu calorique.

Pour un dôme glacé confectionné à la minute (fraise-rose, Ispahan, thé matcha, Infiniment citron et Infiniment fraise) ; compter 21 € au Bar de l’hôtel, av Hoche dans le 8 ème.

Miss Gla’gla et Kakigori de Pierre Hermé

Amorino

Ouverture de 4 nouvelles boutiques, Perpignan, Port Grimaud et 2 à Paris à St Lazare et au Sacré Coeur, pour la marque italienne à l’angelo.

La boutique parisienne du Sacré Coeur

Et chaque mois ayant son parfum, juillet est celui d’Energy Mix, un incroyable cocktail de saveurs avec des amandes grillées, des noisettes torréfiées, des noix, des raisins de Corinthe et des noix de Cajou. Une glace originale au goût inédit qui s’offrira toujours en forme de fleurs et de ses pétales sur le cornet biscuit.

Prix susceptibles de variations selon les points de vente.

Certains visuels de A. Couturier et de R. Balancourt ; en ouverture d’article un visuel de glace de Pierre Chauvet.

 

 

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment