Razza Umana à Liège

L’exposition Razza Umana du photographe Oliviero Toscani, à la Cité Miroir de Liège.

Tout le monde a vu ses images sans pour autant connaître son nom : Oliviero Toscani est ce photographe célèbre qui, pour les campagnes de publicité de Benetton, plaçait côte à côte des personnes de races différentes pour illustrer les collections multicolores de la marque italienne. Des images choc, percutantes et une « diversité colorée » dont il a fait aujourd’hui sa signature.

Depuis une dizaine d’années, pour son projet Razza umana (Race humaine) le photographe parcourt le monde avec son équipe, plante son studio dans les rues ou sur les places, invitant les populations à se faire photographier. Il est ainsi allé en Thaïlande, en Pologne, en Colombie, au Japon, en Israël, en Namibie et dans bien d’autres pays encore. « J’ai photographié entre 70 000 et 80 000 visages, dit-il. C’est le projet de ma vie. C’est infini, ça ne se termine jamais ! ».

Les portraits émergent de la piscine

En ce début d’année 2018, pour célébrer les 70 ans de la déclaration Universelle des Droits de l’Homme, la Cité Miroir, à Liège l’a invité à s’intéresser aux habitants de la ville. En 4 jours, 500 personnes ont défilé devant son objectif. « Une minute, deux minutes par personne, c’est court mais c’est pas mal car dans ce cas, c’est le premier regard qui sort », le plus vrai selon lui, le regard de celui qui regarde et non de celui qui est regardé.

En a résulté cette exposition assez étonnante qui se déploie dans une ancienne piscine publique : des dizaines de visages des deux sexes, de tous les âges, de toutes les conditions, de toutes les couleurs, disposés les uns à côté des autres sur des panneaux pivotants. Les liégeois y sont mêlés à des personnes d’autres pays. Et chez tous, une même beauté « celle de l’humanité toute entière » selon le photographe qui affirme encore « chacun est unique, il n’y a pas de gens laids ».

On ne repartira pas sans avoir fait le tour de la Cité Miroir, lieu à la fois lumineux et insolite, bijou de l’Art Déco. Elle loge, en effet, dans les anciens bains et thermes de la Sauvenière, classés comme monument au patrimoine wallon depuis 2005. Ces derniers furent créés en 1938 dans le cadre du mouvement hygiéniste qui souhaitait faire goûter au plus grand nombre les bienfaits de la propreté. La piscine, en particulier, est restée chère dans le cœur des liégeois qui sont nombreux à y avoir appris… à nager !

Jusqu’au 1er avril.

Razza umana d’Oliviero Toscani

Cité Miroir

22 place Xavier Neujean

4000 Liège.

Tél. : +32 4 230 70 50

www.citemiroir.be/fr

texte et visuels de V Collet

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment