Sense Eat

Une table italienne et végétarienne dans le 6 ème arrondissement.

Outre être un mathématicien de génie, Albert Einstein a été un précurseur sociétal et nutritionnel quand il énonçait : « l’effet physique qu’exercerait un mode de vie végétarien sur le tempérament humain aurait une influence extrêmement positive sur l’humanité ». Il avait donc amplement raison, car aujourd’hui la gastronomie et la restauration surfent allègrement sur le bio, le naturel, le végétarien.

La rue Mazarine comme ses voisines est riche en établissements de bouche de toutes sortes mais si vous passez devant un restaurant plus animé que les autres où les nombreuses conversations fusent haut et fort, assurément vous êtes devant Sense Eat. En effet, les Italiens aiment à se retrouver ici dans une table où toute l’équipe, du chef aux serveurs, parle italien et les Français sont attirés tant par la cuisine que par l’atmosphère bruyante et détendue du lieu.

Très nature, la salle est juste décorée par des lettres recouvertes d’écorce de bouleau

Maurizio Carlucci a travaillé dans de grandes maisons comme le Royal Monceau. C’est en 2016 qu’il a ouvert son établissement en partant sur deux concepts : une cuisine italienne et végétarienne pour une approche santé et bien-être de la nourriture.

Adhérent du mouvement slow food, respectueux des petits producteurs auprès desquels il s’approvisionne ; Carlucci nous entraîne dans une symphonie de légumes et de céréales.

Asperges, graines de sarrasin et mousse de lait à l’ail de ours

En entrée, l’uovo in camicia est excellent : il s’agit d’un œuf poché reposant sur un crumble d’herbes et servi avec des shiitakés et une mousse de vieux parmesan (16 €). Si vous êtes végétalien et proscrivez l’œuf, la fleur de courgette et mozarella (16 €) ou la ricotta fumée glace à l’oignon (15 €) sont de bonnes alternatives.

Quand il s’agit de passer aux choses sérieuses, le plat, Italie oblige, est soit des pâtes soit un risotto. Risotto aux asperges-petits pois et thé matcha ou risotto venere (riz noir des empereurs chinois) aux légumes et soja ; spaghetti aux asperges vertes et blanches (les asperges vertes sont trop crues) ; gnocchi aux petits pois et vinaigre balsamique et romarin sont au programme avec du parmesan fraîchement râpé et saupoudré devant vous sur votre assiette. Comptez entre 17 et 22 € pour ces plats principaux.

Un des deux risottos

Côté dessert vous n’échapperez au tiramisu, aux gelati maison, à la panna cotta (9 €).

Vous l’avez donc compris : si vous êtes végétarien ou allergique au gluten (certains plats mentionnent l’absence de gluten) ; cette adresse va devenir votre fief. Pour les autres, ne manger ni viande ni poisson est somme toute très agréable quand les produits sont bien préparés et présentés, ce qui est le cas au Sense Eat.

Gnocchi et petits pois, vinaigre balsamique, romarin

Sense Eat

39 rue Mazarine

75006 Paris

01 46 34 54 71

Env. 60 couverts

Ouvert 7 jours sur 7

Visuels de David Grimbert et Julie Limont

 

Share Button
1 Comment
  • Lilo85
    Répondre 21 juin 2017 at 21:57

    Beaux plats, belle déco que demander de plus ?

Post a Comment