Shopping gourmand d’avril

 

Pour remplir votre caddie, quelques conseils d’achat …..

Des aides culinaires : Maggi et Sainte Lucie

Recettes revues chez Maggi

Beaucoup d’efforts de la part de la marque qui a demandé à sa R & D de changer ses recettes emblématiques en leur offrant plus de gourmandise et de naturalité sans toutefois en modifier le goût.

Kub Or, Bouillon Kub, Fonds et Fumets, Cœur de Bouillon et Mélanges Parfaits changent sans changer.

Coeur de Bouillon de Maggi

Coup de cœur pour Cœur de Bouillon légumes qui transcende une poêlée de pommes de terre et carottes ou une mijotée de tomates et courgettes et oignons.

Env. 1, 89 € ; en gms.

Les épices bio de Sainte Lucie

Tendance confirmée pour l’attrait de l’alimentation bio par les Français et démocratisation de ses épices chez Sainte Lucie qui entend apporter des saveurs à des prix abordables aux consommateurs.

Plus de 20 références sucrées et salées en flacon, du basilic feuilles coupées au cumin en passant par le gingembre moulu et le thym en feuilles.

Olivers & Co

De 1, 79 € à 5, 19 € pour les poivres ; en gms.

De l’épicerie premium

Huiles premium chez Oliviers & Co

Chaque année, Eric Verdier, l’oléicologue maison, part dans tout le bassin méditerranéen à la recherche des plus beaux vergers.

Coup de cœur cette saison pour une huile italienne d’Ombrie, l’Il Tempio dell’Oro, qui est douce et florale tout en étant un peu végétale.

Cette huile est trop bonne pour une salade ; mais laissez tomber un filet sur des pâtes, un tartare de viande rouge ou blanche, un fromage frais de chèvre.

28 € les 500 ml ; seuls 1 000 litres en vente ; www.oliviers-co.com

Et en grande distribution

Saucisse sèche Bell

Bell pour une saucisse bien sèche

La marque de charcuterie Bell est synonyme de qualité, car leurs saucissons ont des taux de matières grasses plus faibles que la moyenne des saucissons.

Mais peu maturés les saucissons sont mous à l’achat ; alors ma préférence va à la saucisse sèche : fine, ferme au toucher, sentant bon, avec une fleur blanche sur la peau et surtout dure et sèche.

Environ 5, 75 € pour la saucisse sèche et 4, 95 € pour le saucisson de 250 g.

Vico pour l’apéritif

N’attendez pas le mois de juillet où la marque de chips sera présente sur de nombreux festivals français : les Francofolies de La Rochelle, Les Vieilles Charrues, Main Square, Beauregard et goûtez les chips de pommes de terre, les biscuits soufflés, le mélange fruité Natur’ & Bon.

 

La saveur chèvre chaud & miel est bonne si on aime le mélange sucré & salé. Pour les inconditionnelles d’un apéro de chips, les meilleures pour moi sont les Kettle Cooked à l’huile d’olive car on y perçoit bien deux goûts très nature, ceux de la pomme de terre et de l’huile d’olive.

2, 15 € le paquet de 120 g.

Fusilli Rummo

Rummo, les bonnes pâtes italiennes

N’est pas pâte qui veut !!! et qui plus est italienne !

Rummo est une histoire familiale qui débute en 1846 en Campanie avec le fils Antonio qui va chercher dans les Pouilles à cheval son blé ; d’où le logo de la société avec la calèche et ses sacs de blé.

Le secret de Rummo est de donner du temps au temps, d’exiger des matières de première qualité afin d’élaborer des pâtes qui tiennent bien à la cuisson ; car les Italiens mangent leurs pâtes bien plus al dente que nous.

Plusieurs références, fettucine, capelli, tagliatelle…., existent dans la gamme classique ; mais ce sont les pâtes sans gluten qui ont retenu mon attention. Pour ma part, j’éprouve un réel ras le bol de cette mode gluten free imposée à tous et de ces produits le plus souvent fades. Avec les Fusilli N° 48 j’ai été très agréablement surprise: préparées avec du riz brun, du maïs blanc et jaune sans OGM; ces pâtes là sont aussi bonnes que les traditionnelles au blé dur et elles demeurent croquantes. Un grand bravo !

2, 45 € les 300 g; en vente chez Monoprix, Carrefour et Franprix.

Michoko noisette

Voilà un produit signé de l’entreprise Carambar &Co : normal me direz vous ce bonbon est un caramel !

Mais plus fondant et moins dramatique pour les quenottes que le mythique Carambar, d’autant que pour sa dernière recette il se pique d’un goût noisette.

2 nouvelles variétés chez Michoko dont la délicieuse noisette

Pour vos trajets en auto, une pause au bureau et oublier la clope, pour être simplement gourmand (e)….

Le paquet de 250 g, 2, 80 € ; en gms.

Des Joker moins sucrés à l’eau de coco

Nouveaux jus de fruits à l’eau de coco de Joker

Qui dit Joker dit pur jus d’agrumes ou de fruits exotiques multivitaminés ; mais le souci est toujours la quantité de sucres contenus dans ces jus non frais ; d’où l’idée d’incorporer de l’eau de coco pour diminuer la teneur en sucre tout en conservant le bon goût : un challenge réussi sur les 3 recettes : orange-mandarine, trio d’agrumes, multifruits.

2, 35 et 2, 45 € le litre ; en gms.

Rigoni di Asiago pour des confitures toujours plus gourmandes

Au cœur de la Nature depuis 1923, l’entreprise familiale italienne Rigoni di Asiago est une référence majeure du secteur en Italie. La marque vient « manger des parts de marché » à nos confituriers français par son positionnement bio, sans ogm, avec moins d’émissions de CO2 et d’eau dans l’élaboration de ses produits.

La simplicité est de mise pour chaque confiture avec seulement 3 ingrédients : fruits, jus de pomme et pectine naturelle pour des confitures de fraise, mûres, cerises,, cassis, abricots, citrons, fruits des bois, ect……

Les bonnes confitures italiennes Rigoni di Asiago

Coup de cœur pour les parfums framboise et orange gingembre.

De 3, 10 à 3, 45 € le pot de 250 g ; en gms (parfois au rayon bio) et en magasins spécialisés.

Et quelques boissons pour les beaux jours …..

Deux rosés que j’ai bien aimés

Les rosés Terres de Maslauris et Château de Berne 2017

Ces deux rosés à la robe claire pêche légèrement saumonée ont certaines particularités communes : être vifs ; être issus d’un assemblage de raisins identiques (Cinsault, Grenache et Mourvèdre pour le Maslauris et Syrah pour le Berne) ; provenir de 2 AOP du Sud (Luberon pour le Maslauris et Côtes de Provence pour le Berne).

Tous deux illustrent le travail qualitatif de leurs propriétaires et vignerons qui ont bien restructuré les vignes et les ont travaillées en agriculture biologique.

Les deux bouteilles révèlent le Sud France et la Provence avec équilibre et finesse ; mais sur des arômes différents en bouche : le fruit frais exotique pour le Maslauris, la pêche et le buis aromatique pour le Château de Berne qui est aussi connu comme un hôtel haut de gamme pour la détente et sa gastronomie.

Terres de Maslauris rosé 2017, 9 € ; Château de Berne Rosé 2017, 19 € ; chez les cavistes.

Nuance Brut Rosé de Cl. de la Chapelle

Et un champagne rosé pour les fêtes : Cl. de la Chapelle

Vous ne connaissez peut être pas cette marque, un « champagne de vigneron » ! Fondée en 1948, la maison est située sur un village classé 1 er cru sur la Montagne de Reims avec un terroir de pinot meunier en prépondérance.

Sur cette cuvée, Nuance Brut Rosé, l’assemblage est à 55 % de pinot meunier, à 30 % de pinot noir et à 15 % de chardonnay.

Sous la robe rose pâle légèrement ambrée, des arômes de fruits rouges (fraise, framboise) et noirs (cerise, cassis) et en bouche une certaine vinosité qui m’a séduite avec en plus un petit peu d’acidité.

Un vin que je conseille à l’apéritif ou sur les futurs desserts aux fruits rouges du printemps – été.

24 €, Champagne Cl. De la Chapelle à Villedommange ; 03 26 49 26 76.

 

 

 

 

 

Prix susceptibles de modification selon les points de vente

 

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment