Shopping rouennais inédit

Visites de boutiques inédites et typiquement rouennaises.

Bien sûr vous ne viendrez pas à Rouen uniquement pour faire des courses, car la ville a un patrimoine artistique important.

Mais une fois l’intellect satisfait, il est légitime de satisfaire l’envie plus pragmatique de shoppings !

LNK et ses bijoux fantaisie de créateur

Bijoux chez LNK

La boutique propose des bijoux, en particulier des boucles d’oreille et quelques colliers, qui sont entièrement fabriqués main avec des perles de verre, de la nacre et des pierres fines. L’assemblage est donc manuel pour ces pièces légères et fines dont les prix vont de 25 à 60 € pour les boucles d’oreille.

5 rue Massacre 02 35 88 69 46

Chapeaux chez Falbalas

Falbalas pour les chapeaux

Attention : il ne s’agit pas d’une modiste locale mais d’un revendeur de plusieurs fournisseurs. Néanmoins l’adresse vaut le coup pour ses ‘couvre-chefs’ masculins et vous y trouverez, Madame, la ‘coiffe’ de vos rêves pour votre prochain mariage estival.

16 rue Rollon 02 35 71 47 85

Toute la mercerie passe par Homo-Roussel

La mercerie Homo Roussel

Le rêve si vous êtes douée des aiguilles ou une couturière débutante : chez Homo Roussel, on trouve tous les petits accessoires de mercerie pour coudre, crocheter, broder, tricoter…..

116 rue du Gros Horloge 02 35 71 83 45

Maison de Parfums Berry

Parfums Berry

Voilà un lieu atypique dans la très jolie ruelle Damiette qui réunit plutôt des antiquaires que des commerces contemporains. Le lieu réunit des parfums de niche, des jus créés sous la marque Berry par le propriétaire des lieux, Charles Berry, qui propose des initiations à l’univers de l’olfactif avec explication des matières premières, des familles de parfums de manière à apprendre si telle ou telle odeur serait celle qui vous correspondrait la mieux.

35 rue Damiette 02 35 71 16 54

Gourmandises sucrées d’Auzou

Depuis 1970 la famille Auzou régale la ville de ses chocolats et de ses emblématiques ‘larmes de Jeanne d’Arc’.

La boutique en elle-même est une des plus vieilles façades en bois : colombages peints en rouge brun, encorbellements, toiture débordante, poteau d’angle dangereusement incliné. La construction de la maison remonte à la seconde moitié du XV ème siècle, soit quelques 30 ans après la mort de Jeanne d’Arc en 1431.

« Le » chocolat de Rouen : les larmes de Jeanne d’Arc d’Auzou

Des spécialités alléchantes : le Rouennais (macaron à l’ancienne, caramel et pommes au beurre salé), le Succès (meringue amandée et mousse praliné) ; les ‘larmes de Jeanne d’Arc’, une amande grillée, nougatinée, trempée dans un bain de chocolat et roulée dans du cacao en poudre. Une douceur qui rappelle, hélas, le martyre sur le bûcher 200 mètres plus bas de la pucelle Jeanne.

163 rue du Gros Horloge 02 35 70 59 31

www.rouentourisme.com

Office de tourisme

5 place de la cathédrale

02 32 08 32 40

La rue Damiette est une des rues pittoresques de Rouen où les antiquaires sont nombreux

Allez surtout à Rouen pour les expos Picasso et voir mes 3 sujets sur celles-ci

La saison Picasso à Rouen au musée des Beaux-Arts (1)

Saison Picasso à Rouen au Musée de la Céramique ( 2 )

Saison Picasso à Rouen : Gonzalez au Musée Le Secq des Tournelles (3)

Share Button
2 Comments
  • Lilo85
    Répondre 11 juin 2017 at 22:39

    Très belle ville en effet ! Beaux visuels qui donnent envie d’y (re)faire un tour !!

  • Gaëlle
    Répondre 2 juillet 2017 at 22:19

    Les gourmandises sucrées d’Auzou donnent envie !

Post a Comment