Spiruline : késako ?

Ultra tendance et branchée, la spiruline doit éveiller votre intérêt. Explication et conseils suite à ma visite de Spirul’In dans les Vosges.

Etre vivante à la fois végétal et animal, micro-algue bleue verte, micro-organisme cyano-bactérie consommable, complément alimentaire : la spiruline est tout cela à la fois.

Pauvre en calories, riche en nutriments ; elle est recommandée aux sportifs, végétariens, femmes enceintes et personnes âgées ; car elle apporte beaucoup de tonus au corps et fortifie le système immunitaire. Si on suit un régime minceur, elle prévient les carences et il faut en consommer régulièrement 3 à 5 grammes / jour pour avoir la pêche.

Le bassin de spiruline

Le goût un peu salé de la spiruline s’associe aux aliments sans les dénaturer. Il est facile d’en ajouter dans de nombreux plats (légumes, féculents) et même dans des yaourts, smoothies, cakes.

La pâte est transformée en spaghettis

Dans les Vosges, 2 fermes de 1 200 bovins se sont associées pour récupérer via la méthanisation agricole de la chaleur qui permet la fermentation du micro-organisme. Tous les 2 jours, le 1/ 4 du volume du bassin est aspiré, égoutté, pressé pour se transformer en pâte à modeler. Passée dans des broyeurs à boucherie qui la transforment en spaghettis, la pâte est séchée à basse température quelques 20 heures durant ; puis mise en paillettes avant d’être conditionnée.

Séchage des plaques de spaghattis

Attention : les personnes qui ont un taux de fer important dans le sang ne doivent pas consommer de spiruline.

Spirul’in Vosges

89 rue de l’Atre

88 270 Rancourt

www.vosges.fr

En ville vous pouvez facilement trouver la spiruline vegan et bio des Laboratoires 3 Chênes

De 3 à 5 grammes par jour suffisent

Share Button
No Comments

Post a Comment