Suggestions pour vos repas de fêtes

Casse-tête stressant associé à une grande joie de future convivialité : voilà en résumé la perspective d’un repas de Noël. Alors j’ai déniché pour vous quelques bons produits qui vont vous simplifier la vie et évitez des heures derrière les fourneaux.

A vous de composer votre menu en suivant vos recettes favorites, en achetant certains plats tout faits ou des kits prêts à l’emploi. Cet article va vous aider, car après le dîner de Noël on remet çà avec celui du 31 !!

Si l’esprit des fêtes de fin d’année doit perdurer, il ne faut pas pour autant se prendre la tête avec trop de sophistication ! Une simplicité qualitative est dans l’air du temps : alors à vous de jouer !

Le pain avant toute chose avec Paul

Meule et baguette cranberries noix cannelle de Paul

Plus de 125 ans que Paul accompagne les repas côté pains. Pour changer de la baguette traditionnelle, 2 sortes de pains avec la Meule de Paul réalisée avec une farine Label rouge au goût rustique qui conviendra aux plats en sauce type dinde et le pain noix cannelle cranberries idéal pour le foie gras et les divers fromages dont les chèvres surtout.

La Meule, 8, 30 € au kg, 3, 80 € le main noix cannelle cranberries ; dans les boulangeries Paul.

Labeyrie pour faire son propre foie gras ou offrir un plateau de pata negra

Les bouchées apéritives pour démarrer avec Labeyrie

Qui dit Noël et réveillon du 31 dit foie gras : c’est la période de l’année où on en mange et où tout est permis.

Plutôt que de vous ruiner en achetant du foie gras, préparez le vous-même et vous aurez de plus la joie de pouvoir dire « c’est moi qui l’ai fait » ! Le kit « ma terrine de foie gras maison » permet de réaliser sa recette en suivant pas à pas le déroulé de la recette ou personnalisant avec les astuces données ou celles de votre imagination. Des toasts et le tour est joué pour une mise en bouche traditionnelle.

29, 99 € les 250 g.

Si vous êtes un peu flemmarde, surprenez avec le roi des jambons, le pata negra de la péninsule ibérique, un jambon aux saveurs subtiles et puissantes issues de cochons grassement nourris aux glands.

Présenté sur un plateau en rosace (vous n’avez vraiment plus rien à faire !), ce ‘patte noire’ là est affiné 18 mois et il fond littéralement en bouche.

10, 99 € les 100 g ; en grandes surfaces.

 

Les entrées iodées chez Monoprix, Intermarché, Picard.

A consommer avec une pointe de crème fraîche en bannissant comme pour le caviar le citron, les œufs de saumon Kaviari de Monoprix ; 14, 90 € les 125 g ; chez Monoprix.

oeufs de saumon Kaviari chez Monoprix

Millefeuille de saumon fumé et fromage blanc d’Intermarché : un carré délicieusement frais avec alternance de saumon fumé, de fromage frais qui est posée sur une tranche de pain de mie et décorée de fèves de soja, de tomates séchées. 4, 89 € les 2 pièces surgelées ; à Intermarché.

Un très frais millefeuille au saumon chez Intermarché

Les huîtres bretonnes traiteur de Picard surgelés : adieu la corvée d’ouverture d’huîtres et le pouce blessé ! 6 huîtres de Cancale calibre 4 toutes prêtes à la dégustation car elles sont assaisonnées d’une vinaigrette au jus de citron, pomme, échalote, yuzu ; 90 g, 7, 95 € ; sur le net ou dans les boutiques Picard.

 

Des huîtres froides préparées par Picard

 

Le plat principal et ses accompagnements chez Fauchon et Thiriet

Exit la dinde de Noël et place au plat tendance du moment : un pâté en croute  accompagné de portions de légumes prêtes à l’emploi.

Pâté en croûte La Belle Madelaine

Fauchon pour le pâté en croûte, un très beau produit de ce traiteur de la place de La Madeleine. Sous un croustillant de pâte dorée cuite au four, une fine farce de porc agrémentée de filets de caille, de ris de veau, de foie gras et de truffe noire melanosporum ; 75 € le kg ; chez Fauchon.

Fauchon et son pâté en croûte très tendance

A accompagner d’une simple salade verte ou pour un contraste chaud froid, des couronnes marron ou des rosaces de pommes de terre. Très esthétiques les une comme les autres, les couronnes marron sont des palets de purée au marron avec des cubes de pommes, de la purée de céleri et au centre une compotée airelles-pommes à 5, 40 € la boîte de 300 g ; croustillantes quand elles sont passées au four, les roses de pommes de terre croquent, puis fondent en bouche à 4, 95 € les 6 pièces ; chez Thiriet surgelés au 0970 820 821.

 

Pommes de terre en rosace ou marron en corolle grâce à Thiriet

Le fromage en bûchette pour annoncer le dessert grâce à Picard!

Plutôt qu’un plateau classique de divers fromages, du fromage mais en petites bûches avec de la mascarpone cuisinée à la truffe blanche d’été et posée sur une petite tranche de Comté AOP : délicieux et ultra frais en apportant une touche fromagère aux amateurs sans alourdir leur repas.

Bûchettes de fromage truffé de Picard

8, 95 € les 8 pièces surgelées ; Picard.

Une incontournable bûche pour finir en douceur via Michalak au Printemps du Goût

Classicisme ou originalité ? mais une petite folie gourmande avec les bûches du Printemps du Goût concoctées par Christophe Michalak lequel vous emmènera au 7 ème ciel !

On grime avec gourmandise à bord de la bûche Rocket, une base croustillante de praliné noisette caramélisées garnie d’une ganache au gianduja, d’un biscuit légèrement punché à la fleur d’oranger, d’une crème onctueuse à la fleur d’oranger aussi et d’une mousse au chocolat au lait Jivara.

2 bûches au chocolat signées Michalak pour le Printemps du Goût

Nommée Klassik, la bûche peut être soit au chocolat noir-praliné pécan pour les addicts au dieu cacao, soit plus fraiche au cream-cheese framboise-passion, soit yuzu-mangue-citron vert.

Bûche Rocket, 75 € ; la Klassik : 48 € ; au Printemps.

Des bulles pour se désaltérer chez Carrefour et Louis Bouillot

Fan du champagne, voici un bon compromis qualité / prix avec le Grand Cru de Bernard Bremont sélectionné par Carrefour.

Créé en 1965, le domaine est situé à cheval sur deux communes fort réputées en Champagne, Ambonnay et Bouzy. La robe est jaune or et la bulle légère et fine pour cette cuvée qui associe Pinot Noir et Chardonnay.

18, 65 € les 75 cl ; chez Carrefour.

Crémant ou champagne au choix !

Mais il n’y a pas que des bulles en Champagne ! La bourgogne en propose de fort pétillantes et fines avec Louis Boillot et son crémant Perle d’Or 2014 Grand Eminent.

En cépage mi-Pinot Noir mi-Chardonnay, ce millésime vieilli 3 ans sur lattes et dont une partie de la cuvée a été élevée en fûts de chêne offre une puissante longueur en bouche sur le fruit (pêche, abricot, vanille, citron). La complexité de ce vin à la robe jaune pâle laisse à penser qu’il peut être servi en apéritif certes mais aussi accompagner tout un repas.

12, 10 € ; en vente à l’Imaginarium de Nuits-Saint-Georges et www.louis-bouillot.com

 

En ouverture les noces de Cana de Véronèse

 

 

 

Share Button
No Comments

Post a Comment