Théâtre : Les Inséparables

Une comédie où l’histoire tarabiscotée est sauvée par le jeu de Didier Bourdon.

J’avais zappé la pièce jouée par Armelle Deutsch et Titoff : je me devais donc d’aller voir la nouvelle version jouée par Didier Bourdon, Valérie Karsenty et Thierry Frémont ; mais j’ai été assez déçue …. Par l’histoire en elle-même plus que par le jeu des acteurs.

Didier Bourdon sauve la pièce

Histoire sans beaucoup d’intérêt d’un peintre en panne de création et en pleine crise existentielle qui fait un retour sur sa vie passée via le cadeau impromptu d’une inconnue, un atelier d’artiste.

La pièce est longue à démarrer, on s’emmêle les pinceaux dans les différents allers et retours dans le temps, dans les acteurs qui jouent deux rôles. Les scènes se suivent confuses.

Valérie Karsenti

Heureusement la pièce est sauvée par certaines piques amusantes, certaines phrases bien balancées et surtout par le jeu de Didier Bourdon qui excelle dans le rôle de ce sexagénaire ronchon et en permanence mal luné.

L’affiche de la pièce au théâtre Hébertot

Les Inséparables

Théâtre Hébertot

78 bis Bd des Batignolles

75017 Paris

Du mercredi au vendredi à 21 h

Samedi à 16 h 30 et 21 h

Dimanche à 16 h

 

 

Share Button
3 Comments
  • Georges LÉVÊQUE
    Répondre 9 février 2018 at 15:30

    Bref ! si on sait lire entre les lignes et en quelques mots : « vous pouvez vous priver de ce spectacle sans état d’âme » !

  • Fabienne L
    Répondre 11 février 2018 at 21:56

    L’acteur principal est un Inconnu 😉

  • marilou
    Répondre 13 février 2018 at 18:34

    Faux Georges, j’y suis allée pas avec ces acteur là et c’est une bonne pièce

Post a Comment